Accueil
Migrants au Vœu: "c'est l'endroit le plus sécure de Nice" expliquent les associations
Partager

Migrants au Vœu: "c'est l'endroit le plus sécure de Nice" expliquent les associations

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 20 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023

La Cimade et le Secours Catholique des Alpes-Maritimes déplorent le manque de logements et le mot "clandestin" utilisé par le 1er adjoint au maire de Nice pour qualifier les demandeurs d'asile.

Les associations de Nice en conférence de presse dans les locaux du Secours Catholique le 20 juin - RCF Les associations de Nice en conférence de presse dans les locaux du Secours Catholique le 20 juin - RCF

Le tweet du 1er adjoint au maire de Nice, Anthony Borré, sur les demandeurs d'asile de l'église Saint-Jean-Baptiste - le Vœu a mis le feu aux poudres. Plusieurs associations dont la Cimade et le Secours Catholique des Alpes-Maritimes, déplorent "les raccourcis de l'élu". 

 

 

Demandeurs d'asile et non "clandestins"

 

 

Christine Panaiotis, présidente de la CIMADE 06 explique: "ce qui nous a fait réagir, c'est le tweet de la mairie pour faire évacuer les clandestins aux abords de l'église du Vœu. Sauf que ce ne sont pas des clandestins" affirme la présidente d'association qui indique qu'ils sont "en situation régulière, ils ont le droit d'être sur le territoire. Ils ont une attestation de demandeur d'asile et ont signé une attestation avec l'OFII" qui ne peut pas les accueillir dans un hébergement en dur, ce que demandait sur RCF le Père Frédéric Sangès, curé de la paroisse. En effet, l'OFII donne, "s'ils n'ont pas d'hébergement, 7 euros 40 par jour". 

 

 

Un parvis d'église pour remplacer le droit au logement

 

 

Karine Dziwulski, déléguée départementale du Secours Catholique est claire: "ces personnes ont le droit d'être hébergées sauf qu'il n'y a pas de possibilité d'héberger ces personnes de façon sécurisée et digne". Selon nos informations, ce nombre d'hébergements va aller en diminuant à la rentrée dans les Alpes-Maritimes passant de 700 à 200 alors que ce parc de logements "est déjà saturé". 

 

 

 

Pour rappel: d’après les textes en vigueur, tout demandeur d’asile, durant toute la durée de l’examen de sa demande, a droit à bénéficier d’un hébergement dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile ou une structure équivalente. 

 

 

Alors pourquoi Saint-Jean-Baptiste - le Vœu ? Nicole, d'Habitat et Citoyenneté s'explique: "c'est l'endroit le plus sécure de Nice". Pratique pour les femmes et les enfants qui, lorsqu'elles sont à la gare se font agresser et détrousser. Le parvis de cette église, "c'est la meilleure chose que l'on a à offrir". 

 

 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don