Accueil
Mgr Emmanuel Gobilliard est nommé évêque de Digne
Partager

Mgr Emmanuel Gobilliard est nommé évêque de Digne

RCF, le 15 octobre 2022  -  Modifié le 15 octobre 2022
Émission Spéciale Mgr Emmanuel Gobilliard nommé évêque de Digne

Évêque auxiliaire de Lyon depuis 2016, Mgr Emmanuel Gobilliard a été nommé évêque de Digne par le pape François. À 54 ans, il prend la tête du diocèse qui couvre le département des Alpes-de-Haute-Provence. Il succède à Mgr Jean-Philippe Nault, nommé à Nice il y a quelques mois. Sa messe d’installation aura lieu le dimanche 11 décembre à Digne. En exclusivité pour RCF, Jean-Baptiste Cocagne (RCF Lyon) a recueilli les premières réactions de Mgr Emmanuel Gobilliard.

©RCF Lyon ©RCF Lyon

"Cette nomination, je l’accueille comme un cadeau !"

 

Quand, le 11 septembre 2016, Mgr Gobilliard a été consacré évêque par le cardinal Philippe Barbarin, assisté de Mgr Luc Crepy et Mgr Jean-Philippe Nault, il ne savait pas qu’il allait prendre la suite de ce dernier au diocèse de Digne. Il y a un mois, Emmanuel Gobilliard a été nommé évêque de Digne par le pape François.

 

"Cette nomination, je l’accueille comme un cadeau, une confiance incroyable de la part du Seigneur, confie-t-il. Comme si j’étais appelé par le Seigneur Jésus lui-même. L’action de l’Église, l’action du pape, l’action du nonce, en fait n’est l’action de Jésus, et c’est ça le plus important ! Malgré mes faiblesses, mes difficultés, mes vulnérabilités... il fait confiance à des hommes comme moi pour annoncer l’amour de Dieu, sa miséricorde, faire l’unité d’un diocèse, pour parler de Jésus et de l’Évangile !"

 

Aux habitants du diocèse de Digne, Mgr Gobilliard adresse un message : "J’ai hâte, vraiment très hâte, de venir vous rencontrer, de prendre le temps de vous connaître, de vous aimer – j’ai même envie de dire que je vous aime déjà en fait ! Priez pour moi, je prie déjà pour vous depuis un mois..." Sa messe d’installation aura lieu le dimanche 11 décembre à 14h30 à Digne.

 

Lyon et Digne, "ça n’a rien à voir !"

 

Passer d'évêque auxiliaire à évêque, "ce n’est pas du tout la même chose", reconnaît Mgr Gobilliard, c’est "un changement de métier, j’allais dire". Et passer de Lyon à Digne, c'est aussi un changement important. Le diocèse de Lyon, c’est 2 millions d’habitants et 400 prêtres : celui de Digne compte environ 30 prêtres et moins de dix diacres permanents pour 165.000 habitants. "Ici, il y avait une gestion un peu comme une direction générale des services : le vicaire général modérateur gère environ 900 personnes, ça n’a rien à voir !"

 

Mais être nommé dans un petit diocèse, c’est pour le nouvel évêque "un énorme compliment !". "Quel cadeau ! Ça veut dire que je rejoins le Seigneur qui est toujours à la dernière place, en fait." Originaire de Saumur, dans le Maine-et-Loire, Emmanuel Gobilliard a été ordonné prêtre en 1997, pour le diocèse du Puy-en-Velay. À Digne, il va "retrouver [ses ] premières amours, l’évangélisation, le contact avec les gens, le terrain..." Et les réalités d’un territoire rural, qu’il a connues quand il était au Puy. Toutefois, "il va falloir que je me réinvente au contact avec les habitants des Alpes-de-Haute-Provence, envisage Mgr Gobilliard, pour les connaître, pour voir comment je peux être leur pasteur. On n’arrive pas tout fait, on se laisse transformer, on se laisse pétrir."

 

Six ans à Lyon : des années marquées par l'affaire Preynat

 

Les six années que Mgr Gobilliard a passées à Lyon resteront marquées par la crise des abus sexuels et l’affaire Preynat. "J’ai été bouleversé, meurtri, scandalisé. Le contact avec les victimes m’a transformé, je le dis clairement, je ne suis plus le même et tant mieux !"

 

Mais le nouvel évêque de Digne gardera aussi le souvenir d’un diocèse dynamique et "d’une créativité rare", avec une pastorale des jeunes très "vivante", un "christianisme social" marqué par la figure de Pauline Jaricot"J’ai beaucoup aimé ces années à Lyon !" Une messe d’au-revoir est prévue le samedi 26 novembre à 10h à la cathédrale Saint-Jean à Lyon.

 

Mgr Gobilliard garde ses responsabilités à RCF et reste délégué du Saint-Siège pour les Jeux de Paris 2024

 

À Digne, il espère qu’il pourra avoir plus de temps pour aller à la rencontre des habitants. Mgr Gobilliard reste toutefois président du conseil d’orientation de RCF (il l’est depuis 2019) et délégué du Saint-Siège pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. D’ailleurs, "le journal L’équipe vient d’élire Digne comme la ville la plus sportive de France parmi les villes de moins de 20.000 habitants", se réjouit Mgr Gobilliard. "C’est très cohérent !", dit-il. Il est d’ores et déjà déterminé à soutenir "de toutes ses forces" le CAD, le Club athlétique dignois !

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don