Accueil
Messe de Noël : "Il faut y venir !"
Partager

Messe de Noël : "Il faut y venir !"

Un article rédigé par Foulques O'Mahony - RCF Vendée, le 14 décembre 2023  -  Modifié le 14 décembre 2023
Vie dans le diocèse Messe de Noël : "Il faut y venir !"

Le père Robert Daviaud est notre invité. Avec lui nous revenons sur les voeux perpétuels des soeurs de l'évêché. Nous parlons également du dimanche Gaudete, 3e dimanche de l'Avent, et de l'importance de la messe de Noël qui arrive.

©Cathopic ©Cathopic

Lundi 11 décembre, dans la chapelle de la Maison diocésaine de Vannes, se sont déroulés les vœux perpétuels de sœur Catherine et sœur Marthe, ainsi que les premiers vœux de sœur Lucie. Les religieuses officient à l’évêché de Luçon et dans la paroisse Charles de Foucauld de Challans. Un beau moment que nous relate le père Daviaud, nous expliquant également le changement pour les soeurs, anciennement membre de la Communauté de la Charité Sociale, et désormais au sein de "La société internationale apostolique de la Famille de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus".

Dans un deuxième temps, le père Daviaud nous explique le sens du 3e dimanche de l'Avent, le "dimanche rose", celui de Gaudete. "Un dimanche qui célèbre la joie" comme une anticipation de la joie de Noël à venir. 

Enfin, nous parlons de la messe de Noël : "Il faut y venir !" lance aussitôt l'abbé. Cette messe n'est pas la plus importante de l'année "car c'est celle de Pâques la plus importante". Mais pour autant cette messe est le début d'une nouvelle année, c'est "un renouveau" et où le "Seigneur nous invite à prendre ce chemin" auquel Il nous invite "d'une manière toute particulière : dans l'humilité et la simplicité de l'image de la crèche".

Cette messe de Noël rassemble au-delà du cercle des pratiquants réguliers "et souvent les gens viennent en famille". Ces personnes n'ont "peut-être pas complètement tourné la page [de la pratique de la Foi]"

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don