Accueil
Marseille : l’hôpital Saint-Joseph donne une seconde vie à son service d’urgences pour adultes
Partager

Marseille : l’hôpital Saint-Joseph donne une seconde vie à son service d’urgences pour adultes

Un article rédigé par Eva Massy - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 15 septembre 2022  -  Modifié le 15 septembre 2022

Chaque jour, plus de 90 patients se pressent au service des urgences pour adultes de l’hôpital Saint Joseph, dans le 8ème arrondissement de Marseille. Pour faire face à un nombre de patients qui ne cesse d’augmenter, des travaux de rénovation et d’agrandissement ont été menés. Le projet, d’un coût total de 2.5 millions d’euros, a bénéficié de l’aide du conseil départemental, et de dons privés.

Inauguration de l'hôpital Saint Joseph à Marseille. Eva Massy Inauguration de l'hôpital Saint Joseph à Marseille. Eva Massy

« On avait réellement besoin de ces travaux. Avant, les patients attendaient trop longtemps parce que le filtrage vers les différents services n’était pas assez performant », explique Olivier Maurin, chef du service des urgences.

 

L’afflux des patients, toujours plus important, a compliqué la prise en charge. En 2021, le nombre de passages aux urgences a bondi de 15% par rapport à 2020.

 

Pour y faire face, les travaux ont d’abord visé l’agrandissement de cette aile de l’hôpital. Le service des urgences s’est agrandi de près de 400m². De nouveaux box d’examen ont été rajoutés, afin de pouvoir analyser plus de patients dans le même temps.

 

« C’est une réelle bouffée d’oxygène », souffle Olivier Maurin. « Aujourd’hui, le patient est tout de suite orienté vers le bon parcours, il ne fait pas de marche arrière. Et surtout, on ne retarde plus la prise en charge des urgences vitales ».

 

Subventions et dons privés

 

Le projet, d’un coût total de 2.5 millions d’euros, a bénéficié de l’aide du conseil départemental et de la Compagnie Fruitière, mécène depuis une dizaine d’années de l’hôpital Saint-Joseph.  

 

Cette compagnie et premier producteur de fruits de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique, avait déjà contribué à des projets comme la rénovation du Centre de la Femme de l’hôpital Saint-Joseph, ou l’acquisition d’un robot chirurgical. Cette fois-ci, 300.000 euros ont été alloués au projet de rénovation.

 

Le conseil départemental a contribué avec plus de 600.000 euros. Pour Martine Vassal, présidente du conseil départemental, il est important que les institutions aident autant les équipes médicales que les patients qui viennent se faire soigner.

 

« Les hôpitaux sont de plus en plus sollicités parce qu’il y a moins de médecins généralistes et de médecins qui se déplacent », estime Martine Vassal. « Ce sont donc les urgences qui permettent de répondre à ces problèmes ».

 

Par ailleurs, la présidente du conseil départemental le rappelle, l’hôpital Saint-Joseph est le seul de tous les quartiers Sud à prendre en charge les urgences pour adultes. « Il est donc évident et nécessaire que nous soyons à ses côtés », conclut-elle.

 

En 2023, le service des urgences gynécologiques fera peau neuve à son tour. Des travaux de rénovation sont également prévus, pour un coût total de 300 millions d’euros, auquel le conseil départemental participera avec 200 millions d’euros. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don