Accueil
Marseille : l'école Sainte-Trinité s'offre une nouvelle jeunesse
Partager

Marseille : l'école Sainte-Trinité s'offre une nouvelle jeunesse

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 5 décembre 2022  -  Modifié le 5 décembre 2022

L'école catholique de Sainte-Trinité à Marseille s'offre une nouvelle jeunesse. Après presque trois ans de travaux et sept millions d'euros d'investissements, le lycée est entièrement rénové. Elèves et professeurs respirent à nouveau. Reportage de Nina Pavan. 

La cour intérieure de Sainte-Trinité est pensée comme celle d'un cloître. Nina Pavan La cour intérieure de Sainte-Trinité est pensée comme celle d'un cloître. Nina Pavan

Cet ancien pensionnat avait bien besoin, d'un coup jeune. Il a même frôlé l'arrêté de péril. Aujourd'hui le long des couloirs aux couleurs sobres les.salles de classes Les classes sont isolées, insonorisées et aérées. Colin, élève en terminale, est conquis "les bâtiments sont très modernes et la nature est très présente, c'est agréable." 

 

Pour les enseignants aussi tout a changé, Mathieu Jaume, professeur d'anglais, apprécie les salles de classe plus grandes, aux couleurs sobres et surtout insonorisées "les élèves sont contents de venir et ça se ressent tous les jours." Grande innovation : toutes les salles sont équipées de dalles numériques, un écran tactile qui permet de projeter facilement les cours et les exposés. Coût total des travaux, sept millions d'euros. 

 

Sainte-Trinité c'est 140 ans d'histoire dans le quartier de Mazargues. Pour soeur Jean Gabriel, membre de la communauté des trinitaire, vivant dans l'enceinte de Sainte-Trinité, avec cette rénovation : "On est repartis pour 140 ans ! Les trinitaires disent même trois fois 140 ans !

 

Aujourd'hui, de l'autre côté du mur d'enceinte les élèves déambulent autour d'une nature préservée. Le terrain de sport extérieur a été sacrifié pour pouvoir implanter 40 arbres et une prairie provençale. La construction prochaine d'un gymnase est à l'étude. 

 

Les bâtiments flambants neufs ont été inaugurés et bénis par le cardinal Aveline ce vendredi 2 décembre, en présence de Benoît Payan, Jean-Claude Gaudin et Martine Vassal, entre autres. 

 

Xavier Méry, le directeur, a déjà un autre projet en tête pour l'ensemble scolaire Sainte-Trinité : le partage entre générations. Il voudrait céder une partie du terrain pour qu'une maison de retraite soit construite et qui serait, à terme, en lien réguliers avec l'école. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

image par défaut
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Dialogue RCF : Emission Spéciale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don