Accueil
Marche: rencontre avec Keny Guinaudeau, le champion de France senior sur 5000m
Partager

Marche: rencontre avec Keny Guinaudeau, le champion de France senior sur 5000m

Un article rédigé par Florentin ROUSSEAU - RCF Vendée,  -  Modifié le 14 février 2018
Le quatre février dernier, Keny Guinaudeau remportait le titre de champion de France de marche sur 5000 mètres. Retour sur la compétition et les objectifs du marcheur de l'ACLR
Facebook de Keny Guinaudeau Facebook de Keny Guinaudeau
Keny, vous avez repris la marche il y a peu de temps et vous êtes déjà champion de France...
En effet, j'ai repris les entraînements en août dernier. Cela fait donc six mois que je m'entraîne. Champion de France au bout de 6 mois, c'était pas forcément espéré, mais au fil des séances, on commence à reprendre confiance et le déclic se fait. Bien sûr je suis satisfait de ma course mais je suis aussi très exigent, et mon temps de 21'09 me laisse un goût amère. J'aurai souhaité pendant ces championnats de France passer sous les vingt-et-une minutes, une barre très recherchée par les marcheurs. J'en avais les moyens, mais je me suis "endormi" sur un faux rythme pendant la course. J'étais venu chercher la victoire et je l'ai eu. C'est le principal...
 
Comment s'est passée la compétition?

J'avais le meilleur temps au départ de la course, j'étais donc le favori, un statut que je n'avais plus depuis très longtemps... Je me suis laissé déstabiliser avant la compétition par les autres marcheurs qui disaient être en forme pour ces championnats de France. Je me suis donc conditionné pour gagner et non pour aller chercher un temps. Je voulais gagner, l'âme de compétiteur est restée... Je me suis fait ma tactique de course quelques minutes avant le départ, c'était "partir très vite pour prendre un peu d'avance et tuer la course". Une tactique qui a eu un effet de surprise, et ça a joué sur le mental des adversaires et ça m'a permis de décrocher la victoire.
 

Quels sont vos objectifs à venir?

Maintenant place aux championnats de France Elite avec les meilleurs français, le but est de prendre plaisir et pourquoi pas faire un TOP 5 avec un temps inférieur aux vingt-et-une minutes. Tout est possible, c'est une course d'un jour. Après cette course, je vais me concentrer sur la préparation du vingt km et du cinquante km pour faire un marathon en fin d'année, et tenter les qualifications pour les Jeux Olympiques 2020. C'est un objectif très ambitieux, mais il faut savoir rêver...
 
 
 
 
 
 
 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don