Accueil
Maladies rares : en France, la recherche progresse

Maladies rares : en France, la recherche progresse

Un article rédigé par Hamou Bouakkaz - RCF, le 7 mars 2022  -  Modifié le 7 mars 2022

Lundi dernier, le monde célébrait la journée mondiale des maladies rares. Des pathologies extrêmement nombreuses, qui ne touchent chacune que quelques individus mais qui finissent à elles toutes par concerner des millions de gens dans le monde. Dans ce domaine, la France est l’un des pays les plus en pointe sur la guérison de ces malades ! 
 

Hamou Bouakkaz Hamou Bouakkaz

Maladies rares : les dernières innovations françaises

On ne dit jamais assez combien la France est une terre d’innovations avec une recherche médicale de tout premier ordre ! Lundi dernier, des chercheurs ont annoncé le lancement d’une thérapie génique pour guérir la drépanocytose, une maladie de l’hémoglobine qui déforme les globules rouges, endommage les vaisseaux sanguins et fait atrocement souffrir ceux qui en sont atteints.

Jusqu’à maintenant, ils devaient subir une greffe de moelle osseuse ou des transfusions hebdomadaires. Les essais cliniques en cours amènent à penser qu’on saura substituer au gène déficient une copie saine et changer définitivement la vie de milliers de personnes principalement originaires d’Afrique et des Caraïbes.

L’autre innovation présentée par l’institut Imagine me touche de près. La maladie qui m’a rendu aveugle de naissance, l’amaurose congénitale de Leber est en voie d’être guérie. Ma cécité résulte d’une erreur de codage d’un gène, le RPE65. Ce bug m’a rendu aveugle dès les premières secondes de ma vie. Là encore, la thérapie génique consiste a injecté une copie saine du gène défectueux dans l’œil. Les premiers essais sont encourageants, le processus de perte de la vue est stoppé et la vue tend même à s’améliorer. 

Un manque de moyens

Pour généraliser ce genre de thérapies, nous manquons encore de moyens financiers. Cet argent qu’on met plus volontiers dans le superficiel que dans l’essentiel, dans les armements que dans la santé ! Dans les murs et les prisons que dans les écoles et les théâtres ! Il n’est pas interdit de rêver que nos politiques en campagne choisissent de sortir de la folie du monde par le haut en lançant un grand plan mondial d’éradication des maladies rares avant la fin du présent siècle...

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
La chronique Handicap

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don