Accueil
Magna Carta 2002, une association qui travaille à l'unité des Eglises
Partager

Magna Carta 2002, une association qui travaille à l'unité des Eglises

RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
L'actu chrétienne Magna Carta 2002, une association qui travaille à l'unité des Eglises
​Quelques jours pour approcher l’Angleterre au plus près de ce qu’elle est. C’est le but de l’association Magna Carta 2002, qui organise un voyage en Grande-Bretagne, en septembre prochain.
podcast image par défaut

Un voyage initié par cette association dont le seul souci est la connaissance fraternelle, le rapprochement culturel et religieux. Au cours de ce voyage à Londres et à Canterbury qui se déroulera du 19 au 23 septembre prochains, la dimension œcuménique s’exprimera tout particulièrement.

Depuis son lancement, l’association Magna Carta 2002 a pris l’habitude de proposer des découvertes de l’Angleterre, un pays proche géographiquement et historiquement de la France, mais également intéressant d’un point de vue œcuménique, grande préoccupation de cette association. C’est ce qu’explique Gérard Pelletant, président de l’association. "Notre association a un comité directeur composé de chrétiens, mais nous accueillons toutes les personnes en recherche sur le plan culturel et spirituel" explique-t-il.

Visiter Londres, ses quartiers ou ses sites emblématiques se fera avec un regard très ouvert. Une envie de curiosité, d’humanisme et une invitation à la réflexion. Même esprit pour aller à la découverte de Canterbury, considérée comme la capitale du monde anglican. "L’un de nos soucis, c’est d’amener les participants à réfléchir à la grandeur de la diversité chrétienne, mais également au drame de la désunion chrétienne. Nous n’avons pas peur de regarder en face les difficultés de la désunion des Eglises, puisque nous restons obsédés par l’appel du Christ : qu’ils soient un. Cela n’exclue pas une certaine diversité, mais il reste des problèmes" ajoute Gérard Pelletant. 

Les participants à ce voyage en Angleterre auront leur mot à dire dans le programme de ces quelques jours. C’est une pratique habituelle pour l’association. Et la cohérence et l’équilibre se trouveront naturellement dans les options choisies. "Il est très clair que les gens veulent du littéraire, du fraternel, de la liturgie. Si certains veulent aller à Windsor, libres à eux, Greenwich, je les emmène. Et la science sera également bien représentée avec les musées de South Kensington" conclut-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don