Accueil
RCF Lyon : un prêtre grec-orthodoxe blessé par balles devant son église
Partager

Lyon : un prêtre grec-orthodoxe blessé par balles devant son église

Un article rédigé par La rédaction de RCF Lyon - RCF Lyon,  -  Modifié le 1 novembre 2020
Au moment de la fermeture de l'église orthodoxe de la rue d'Athènes dans le 7e arrondissement de Lyon, un prêtre a été blessé par balles ce samedi vers 16h. Son pronostic vital est engagé.
GoogleMaps - Eglise grecque orthodoxe rue d'Athènes à Lyon GoogleMaps - Eglise grecque orthodoxe rue d'Athènes à Lyon

Samedi 31 octobre 2020, aux alentours de 16h, un prêtre orthodoxe grec, Nicolas Kakavelakis, a été blessé à l’abdomen de plusieurs coups de fusil alors qu’il fermait les portes de son église, située rue d'Athènes dans le 7e arrondissement de Lyon.

Archiprêtre de l’église orthodoxe grecque de l'Annonciation, il est âgé d’une quarantaine d’années. Évacué sur une civière, il était encore conscient à l’arrivée des secours et se trouve à présent hospitalisé dans un état grave. 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon pour tentative d'assassinat et a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire. Le parquet national antiterroriste ne s’est pas encore saisi de l’affaire. "A ce stade aucune hypothèse n’est écartée, ni privilégiée" indique le Parquet de Lyon dans un communiqué.

L’auteur des faits a pris la fuite. Un suspect a été arrêté en fin de journée selon Le Progrès. Le quartier de la place Jean-Macé avait été bouclé par les forces de l’ordre. Le maire de Lyon, Gregory Doucet, s’est rendu sur place vers 19h. 

Cette attaque dont on ne connaît pas encore le motif survient dans un contexte sécuritaire déjà fragile. Après l’attaque perpétrée en la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice, jeudi 29 octobre, qui a fait trois victimes, le plan Vigipirate a été élevé à son plus haut niveau : urgence attentat. 

Concrètement, les effectifs de l’opération Sentinelle ont été renforcés de 4.000 soldats, et les établissements sensibles davantage protégés. Les lieux de culte, notamment, font partie de ces sites sous grande surveillance, au même titre que les écoles, surtout en cette période de fête de la Toussaint pour les catholiques.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don