Accueil
Ludovic Mendes (député Renaissance, 2e circo de Moselle) : « Pour beaucoup de Français, il y a une incompréhension sur la réforme des retraites »
Partager

Ludovic Mendes (député Renaissance, 2e circo de Moselle) : « Pour beaucoup de Français, il y a une incompréhension sur la réforme des retraites »

Un article rédigé par Arthur Carmier - RCF Jerico Moselle, le 27 mars 2023  -  Modifié le 27 mars 2023
Politiquement vôtre Au coeur des grandes questions: Ludovic Mendès

La mobilisation contre la réforme des retraites continue ce mardi 28 mars, avec une nouvelle journée de grève. Pour Ludovic Mendes, député Renaissance de la 2e circonscription de Moselle, cette réforme est incomprise par beaucoup de Français.

Ludovic Mendes (député Renaissance, 2e circo de Moselle) : « Pour beaucoup de Français, il y a une incompréhension sur la réforme des retraites » Ludovic Mendes (député Renaissance, 2e circo de Moselle) : « Pour beaucoup de Français, il y a une incompréhension sur la réforme des retraites »

La contestation autour de la réforme des retraites bat son plein. Ce mardi 28 mars, une dixième journée de mobilisation est prévue dans toute la France. Toutefois, pour Ludovic Mendes, le député Renaissance de la 2e circonscription de Moselle, « pour beaucoup de Français il y a une incompréhension sur cette réforme. Certains pensent qu’ils vont travailler deux ans de plus, ce qui est complètement faux. Les Français nés après 1975 ne sont même pas concernés par cette réforme, puisque c’est la réforme des retraites de 2013 qui s’impactait (…) On assume un âge pivot de 64 ans et la majorité d’entre nous partira un peu plus tôt. La réalité c’est qu’aujourd’hui, on part déjà à 63 ans, voire 63 ans et demi dans certaines catégories ». Ludovic Mendes en convient, le gouvernement s’est trompé dans sa communication, notamment sur le montant de la retraite à 1200€. « On n’ira peut-être pas au seuil des 1200€, cela va concerner une partie infime des retraités. Il y a eu une erreur de communication, il faut l’assumer et avoir l’humilité de le reconnaître », expliquait le député Renaissance de la 2e circonscription de Moselle sur notre antenne.

Ludovic Mendes l’assure néanmoins, cette réforme des retraites sera bénéfique à des travailleurs que l’on ne prenait pas forcément en compte auparavant. « Par contre, les femmes vont être un peu mieux accompagnées. Il y a une prise en compte des aidants pour les personnes en situation de handicap qui n’existait pas jusqu’à maintenant. Il y a aussi une prise en compte du contrat d’apprentissage, que l’on a mis à peu près à équité avec le contrat de professionnalisation. De plus, tous ceux qui sont reconnus comme travailleurs handicapés pourront partir presque à 55 ans. On améliore les conditions de travail des personnes les plus en difficulté même si la majorité des Français partira un peu plus tard. C’est-à-dire 6 à 9 mois après l’âge de départ moyen à la retraite. Aujourd’hui, cet âge moyen est de 63 ans et 4 mois et se décale tous les ans ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don