Accueil
Loïc et Sophie Veillet-Lavallée: "travailler ensemble" sur "une mission commune"
Partager

Loïc et Sophie Veillet-Lavallée: "travailler ensemble" sur "une mission commune"

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 13 octobre 2022  -  Modifié le 13 octobre 2022
Portraits d'Azuréens Loïc et Sophie Veillet-Lavallée: "travailler ensemble" sur "une mission commune" 

Loïc et Sophie Veillet-Lavallée sont les responsables de La Bougie, la communauté catholique des étudiants de Nice. 

Loïc et Sophie Veillet-Lavallée dans le studio de RCF Loïc et Sophie Veillet-Lavallée dans le studio de RCF

Une quarantaine de jeunes à venir à La Bougie régulièrement. Loïc et Sophie proposent des thématiques de réflexion pour partager ensemble sur la foi et sur la société. En ce mois d'octobre, un cycle de conférences sur "être chrétien, être missionnaire, en quoi est-ce indissociable ?" avec Jérôme Daher de l'ITFP est proposé. Des rendez-vous qui ont lieu le mercredi soir à l'église Saint Jean-Baptiste - le Vœu à partir de 18h30. 

 

 

RCF - Qu'est ce que cela apporte aux jeunes, La Bougie dans leur quotidien ? 

 

Sophie: C'est un lieu d'accueil en premier. Pour beaucoup d'étudiants, ce sont des jeunes qui ne sont pas de la région. Ils se savent accueillis, bienvenus avec des personnes qui sont bienveillantes. Ils sont là aussi pour rencontrer des jeunes qui ont soit les mêmes valeurs, soit en recherche de la même chose. C'est un réconfort parce que dans leurs facs, ils ne trouvent pas forcément ces personnes là. Cela permet de créer des amitiés. Il y a évidemment le côté spirituel. 

 

Loïc: Il y avait une jeune justement, qui disait qu'elle avait déjà vécu dans d'autres aumôneries eu qu'elle trouvait que c'était très différent à La Bougie parce que c'était une véritable communauté. La première chose que La Bougie apporte c'est la certitude de ne pas être seul. 

 

Sophie: On se sert des thèmes abordés par l'Eglise et de ce que les jeunes souhaitent aborder: théologie du corps,

 

Loïc: Monde invisible aussi, l'Islam, on parlera aussi de la vie après la mort et de la franc-maçonnerie. 

 

 

Vous étiez au Congrès Mission, à Paris, qu'est-ce que cela apporte, quand on en revient ? 

 

Sophie: Cela apporte beaucoup d'espérance, quand on revient on sait que l'on est pas seul. 

 

 

Cela va se ressentir pas mal avec les JMJ que vous préparez ? 

 

Sophie: Le samedi 19 novembre à Antibes, au sanctuaire de la Garoupe. 

 

Loïc: Tout le monde est invité. C'est une proposition aussi aux étudiants et aux jeunes pros. 

 

Sophie: On va présenter ce que sont les JMJ, pourquoi c'est une opportunité. Le but des JMJ c'est de rassembler la jeunesse, c'est un évènement pour tous, même si on ne fait pas partie de La Bougie, d'une aumônerie, qu'on est un peu loin de la foi, que l'on se pose des questions. 

 

Loïc: On veut que ces évènements soient aussi des évènements en soi et on fera réfléchir les jeunes sur le pèlerinage. 

 

 

La suite de l'interview est à écouter en podcast en haut de l'article. 

 

Comment rejoindre La Bougie

 

  • Soirées du mercredi à partir de 18h30
  • Messe du dimanche 19h
  • Eglise Saint Jean-Baptiste - le Vœu. 
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don