Accueil
#LesProfsDeMaVie: un hommage aux enseignants sur les réseaux sociaux
Partager

#LesProfsDeMaVie: un hommage aux enseignants sur les réseaux sociaux

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 7 septembre 2018
Françoise Cahen, professeur de lettres en région parisienne, a décidé d'utiliser Twitter afin de rendre hommage aux enseignants qui ont marqué l'enfance de chacun.
Pixabay Pixabay

C'est la rentrée des classes. En cette période, les élèves font l'objet de toutes les attentions. Mais il ne faut pas oublier les enseignants, qui eux-aussi, ont repris le chemin de l'école. Pour rendre hommage aux professeurs ayant repris les cours cette semaine, et à toutes les générations d'enseignants qui se sont succédées, Françoise Cahen, une professeure de lettres dans un lycée du Val d'Oise, a décidé d'utiliser, non pas un tableau noir, mais un hashtag, sur Twitter.
 

En lançant #LesProfsDeMaVie, cette enseignante a voulu appeler chacun à se souvenir de ses enseignants, de ceux qui ont marqué toute une enfance. Une initiative devenue rapidement virale, puisque le hashtag a finalement été vu plus de 100.000 fois sur le réseau social. Ce sont pas moins de 80.000 personnes qui y sont allés de leur petit message. Une manière de montrer qu'il n'y a pas que du négatif sur les réseaux sociaux.

Françoise Cahen était l'invitée de Melchior Gormand, dans l'émission "ça fait du bien". Elle revient sur l'origine de cette idée. "J’ai vu se développer ce week-end un hashtag opposé qui visait à dénoncer des professeurs nommément pour leur mauvais comportement. Cela peut arriver. Mais j’ai trouvé que pour la rentrée, personnellement, cela pouvait nous faire souffrir, nous les enseignants, de voir se développer ce genre de choses" explique-t-elle.

"Cela va nous donner un élan positif de lancer un hashtag qui nous rappelle tous les professeurs que l’on a aimé. J’en ai connu un certain nombre qui ont été déterminants dans ma vie, et je pense profondément que c’est vrai dans la vie de chacun. Cela pouvait être formidable de lancer ce petit hashtag" ajoute-t-elle.

"J’ignorais vraiment que cela puisse avoir autant de succès. Je suis très contente du fait que cela ait fonctionné, et que de nombreuses personnes aient témoigné très joliment. C’est une sorte de litanie poétique. Je suis vraiment enchanté du résultat" conclut-elle.
 

Françoise Cahen, professeur de lettres:

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don