Accueil
L'Espace Info Jeune de Clermont perd son label CRIJ
Partager

L'Espace Info Jeune de Clermont perd son label CRIJ

Un article rédigé par Thomas Loret, RCF Puy-de-Dôme - RCF Puy de Dôme,  -  Modifié le 23 juillet 2018
l'Espace Info Jeunes Auvergne n'est plus labillisé Centre Régional d'Information Jeunesse au site de Clermont. Un coup dur pour l'équipe qui s'inquiète pour l'avenir du site.

La décision de l'état est tombée. Suite à la fusion des régions, un seul site sera labellisé Centre Régional d'Information Jeunesse (CRIJ). En Auvergne-Rhône-Alpes c'est l'antenne de Lyon qui conserve son label de CRIJ. Un coup dur pour l'antenne de Clermont qui perd son label et s'expose donc à des coupes budgétaires.

On ne peut accepter ces méthodes

L'équipe de Clermont accuse le coup. C'est par un simple courrier que l'état leur a notifié sa décision. « On nous a mis la lettre sous le nez à la sortie d'une réunion » raconte Martine Brunswick, présidente de l'antenne de Clermont. Elle dénonce le fait que la décision soit prise « par une directrice de la DRJSCS qui nous a fait l'affront de ne jamais venir voir notre structure ».


Mais au delà de la colère c'est l'inquiétude qui domine.

Qu'adviendra-t-il des salariés ? Qu'en sera-t-il des missions lancées en tant que CRIJ Auvergne ? « Pour l'instant on est dans le flou mais le combat n'est pas fini » souligne Martine Brunswick. Les responsables du site clermontois comptent désormais se rapprocher des élus locaux.

Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes, Martine Brunswick, présidente Espace Info Jeunes Auvergne, Olivier Bianchi, Président Clermont Métropole
Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes, Martine Brunswick, présidente Espace Info Jeunes Auvergne, Olivier Bianchi, Président Clermont Métropole​

Les collectivités locales pour renflouer les caisses ?

A la mi-Juin plusieurs élus étaient en visite pour soutenir la candidature de l'Espace Info Jeunes de Clermont. A l'image d'Olivier Bianchi, président de Clermont Métropole qui vantait « un pôle d'excellence ». Clermont qui se doit d'être « une Métropole d'équilibre au nom de l'équité territoriale » affirme Martine Brunswick, soucieuse de maintenir les 9 postes salariés de Clermont.


L'équipes locale souhaite aussi se rapprocher de Laurent Wauquiez,

président du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes. « Il est hors de question de tout laisser partir à Lyon » disait-il lors de cette visite. Laurent Wauquiez qui a dénoncé la perte de ce label dans un courrier au Préfet de Région Stéphane Bouillon.

Ce dernier justifie sa décision par des « conditions techniques et budgétaires qui ne sont pas réunies » pour soutenir ce changement d'échelle au niveau de la grande Région.

Un avenir plus qu'incertain

En attendant d'y voir plus clair, l'équipe locale doit se remobiliser. « Les budgets pourraient dégringoler mais on ne se laisse pas abattre » affirme Philippe Laumond, directeur du site de Clermont. Tout en précisant qu'il y aura sans doute des « décisions difficiles à prendre » dans les prochains mois.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don