Accueil
Les soeurs de Boulaur font le buzz sur la toile
Partager

Les soeurs de Boulaur font le buzz sur la toile

RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
L'actu chrétienne Les soeurs de Boulaur font le buzz sur la toile
Les sœurs de Boulaur font le buzz sur les réseaux sociaux depuis quelques jours avec une vidéo qui présente leur projet de ferme écologique cistercienne.
podcast image par défaut

Dans cette vidéo, on peut voir les sœurs s’activer sur des tracteurs, dans leur potager, mais aussi devant des ordinateurs et bien sûr dans leur chapelle… La sœur Diane y présente avec fierté que sa communauté de 27 sœurs à 45 ans de moyenne d’âge vit de l’exploitation agricole bio de l’abbaye qui fabrique du fromage, du pâté, de la farine et de la confiture. Sœur Anne y explique également le projet: "au 12ème siècle, les granges des abbayes cisterciennes ont permis le développement d’une agriculture de pointe".

Leur projet est de bâtir une grange cistercienne pour le XXIème siècle. Les sœurs veulent agrandir leur ferme pour améliorer leur production avec des méthodes écologiques. Elles veulent reconstruire l'étable et les ateliers de transformation à la ferme pour multiplier la production par quatre avec 25 vaches et une douzaine de cochons.

Un projet qui les rendrait complétement autonome mais avec des techniques écologiques. Elles veulent par exemple limiter l’utilisation des énergies et des engins agricoles pour les cultures avec le séchage du fourrage en grange et la création d’une retenue d’eau naturelle pour arroser. Les soeurs souhaitent aussi que cette ferme soit un lieu de rencontre et de partage. "Un projet structurant pour le territoire, en lien avec les acteurs touristique et économique … logique de circuits cours et de développement local" explique soeur Anne.

Cette dernière décrit le projet avec un grand sourire communicatif et engageant. "L’abbaye de Boulaur lance une start-up du XIIème siècle façon XXIème siècle. Le genre de projet un peu fou du type entreprenariat féminin version monastique comme du temps où les abbesses montaient à cheval pour aller visiter leurs fondations". Les travaux devraient démarrer en avril 2020 pour plusieurs années. Des sessions de chantier participatif seront également organisées au printemps et en été. En attendant, les mécènes privés peuvent faire un don pour soutenir le projet baptisé Grange 21. Un projet que l'on peut également retrouver sur Divine Box.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don