Accueil
Les services des impôts seront accessibles dans 31 communes de Maine-et-Loire fin 2022
Partager

Les services des impôts seront accessibles dans 31 communes de Maine-et-Loire fin 2022

Un article rédigé par Marion Bastit - RCF Anjou - RCF Anjou,  -  Modifié le 10 décembre 2019
Pour compenser les fermetures de trésoreries, les services des impôts vont ouvrir 25 points d'accueil de proximité en Maine-et-Loire. Des agents y tiendront des permanences hebdomadaires.
DGFIP49 - Fin 2022, les services des impôts seront accessibles dans 18 communes supplémentaires de Maine-et-Loire (cf points bleus entourés de noir), sous forme de permanences hebdomadaires. DGFIP49 - Fin 2022, les services des impôts seront accessibles dans 18 communes supplémentaires de Maine-et-Loire (cf points bleus entourés de noir), sous forme de permanences hebdomadaires.

Fin 2022, les services des impôts seront présents dans 31 communes de Maine-et-Loire, contre 15 actuellement, grâce à des permanences hebdomadaires des agents des finances publiques.
 
C'est ce que prévoit la charte signée le 22 novembre 2019 entre la Direction départementale des finances publiques, les neuf communautés de communes et le Département de Maine-et-Loire, après quatre mois de concertation.

Compenser la fermeture des trésoreries

Il s'agit de garantir l'accès des habitants aux services des impôts, malgré la fermeture de plusieurs trésoreries : celle de Châteauneuf-sur-Sarthe a fermé en 2019, celles de Chemillé, Longué-Jumelles, Doué-la-Fontaine et Avrillé fermeront en 2020.
 
« Il y a aujourd’hui une quinzaine de trésoreries en Anjou, où il n’y a d’ailleurs pas forcément d’accueil pour les particuliers, rappelle Michel Derrac, le directeur départemental des finances publiques. Avec la dématérialisation de la gestion comptable des entités publiques (villes, communautés de communes, hôpitaux, etc), on va les regrouper pour n’en garder qu’une dizaine », explique-t-il.

Des permanences hebdomadaires

« Nous resserrons nos trésoreries, mais nous allons nous redéployer sur le territoire, pas sous forme de murs mais sous forme d’agents, de l’humain ! insiste Michel Derrac. On aura des agents qui vont aller soit dans les mairies, soit dans les maisons de services au public (MSAP), soit dans les maisons France services qui viennent d’être labellisées. Il y en aura six dès le 1er janvier 2020, il y en aura d’autres au cours de l’année. »

« Nous garantissons qu’une fois, deux fois, trois fois par semaine, en fonction des circonstances, en fonction de la demande, vous aurez des agents qui répondront aux questions des citoyens sur leurs impôts », assure-t-il. Ils pourront venir comme ça dans les maisons France services ou les MSAP, ou bien prendre rendez-vous auprès de l’agent d’accueil pour venir faire un point précis sur le sujet qu’ils souhaiteront avec l’agent des finances publiques. »

18 nouveaux points d'accueil

Ils pourront notamment obtenir de l’aide pour payer leurs impôts en ligne, changer leur taux de prélèvement à la source, déclarer un changement de situation, payer leurs impôts locaux, leurs factures d’hôpital ou leurs amendes, demander un délai de paiement…
 
Les premiers points d'accueil de proximité verront le jour dès janvier 2020, dans les maisons France services de Chemillé, Orée-d'Anjou, Châteauneuf-sur-Sarthe et Montreuil-Bellay. En tout, 25 nouveaux points seront ouverts d’ici à fin 2022 (cf points bleus sur la carte).
 
Dans les grandes villes, cela ne changera rien puisque les services des impôts d'Angers, Trélazé, Cholet, Saumur, Segré et Baugé resteront ouverts... au moins jusqu'à 2026, date jusqu’à laquelle les signataires de la charte s’engagent.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don