Accueil
Les résultats du baccalauréats intéressent moins les lycéens angevins
Partager

Les résultats du baccalauréats intéressent moins les lycéens angevins

Un article rédigé par Agathe Legrand - RCF Anjou, le 4 juillet 2023  -  Modifié le 4 juillet 2023

Mardi 4 juillet, dès 9h, les résultats du baccalauréat 2023 étaient publiés... Mais devant les grilles des lycées, très peu de cris de joie ou d'effusion. La raison ? Les modalités du nouveau baccalauréat, qui créent peu de surprises quant à l'obtention ou non du précieux examen.

Au lycée Saint-Benoît, les terminales sont au rendez-vous mais la plupart connaissent déjà leurs résultats ©RCF Anjou Au lycée Saint-Benoît, les terminales sont au rendez-vous mais la plupart connaissent déjà leurs résultats ©RCF Anjou

"J'ai eu mon bac avec mention assez bien", affirme Augustin, élève à Saint-Benoît, après avoir consulté la liste. Comme ses camarades de classe, il est peu surpris : avec la réforme du baccalauréat, les terminales connaissent déjà 75% de leur note avant même de passer les deux dernières épreuves.

 

Résultats par internet

 

Il est donc très rare d'avoir, dès neuf heures, une foule de lycéens pressés et angoissés à l'idée de connaître leurs résultats. "Je me souviens avant, à neuf heures, les portes des lycées ouvraient, c'étaient l'invasion ! Ils se jetaient sur les panneaux pour être sûrs", se remémore Olivier Clain, professeur d'histoire-géographie au lycée Saint-Benoît... Avant d'ajouter : "Là, maintenant, il y en a qui vont même peut-être pas venir, car ils ont leur résultats sur internet."

 

Petit-déjeuner

 

Plus que la mention admis, aujourd'hui, c'est le détail des notes que les élèves sont donc venus chercher, notamment pour les dernières épreuves, qui réservent des surprises : "J'ai pas eu plus de 6 en philosophie à tous les bacs blancs, et là, je viens d'avoir 14", sourit Paul, lui aussi au lycée Saint-Benoît.

Après avoir consulté leurs résultats, l'établissement organisait un petit déjeuner... Un moyen de déstresser et de discuter du baccalauréat. Au lycée Saint-Benoît, tous les terminales l'ont obtenu, sauf un élève, qui devra passer les rattrapages entre le 5 et le 8 juillet.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don