Accueil
Le programme ambitieux du diocèse de Marseille pour les Rencontres méditerranéennes

Le programme ambitieux du diocèse de Marseille pour les Rencontres méditerranéennes

Un article rédigé par Odile Riffaud - RCF, le 8 septembre 2023  -  Modifié le 18 septembre 2023

Pour les Rencontres méditerranéennes, le diocèse de Marseille a vu les choses en grand. Une centaine d'événements sont prévus et 60.000 personnes sont attendues au "festival culturel méditerranéen ouvert à tous". Cela commence dès ce samedi 16 septembre par un grand temps de prière en union avec tous les sanctuaires mariaux du pourtour méditerranéen.

 

Après avoir été accueilli par Emmanuel Macron, le 22 septembre vers 16h, le pape François se rendra à la basilique Notre-Dame de la Garde (Photo ©Carine Schmitt / Hans Lucas) Après avoir été accueilli par Emmanuel Macron, le 22 septembre vers 16h, le pape François se rendra à la basilique Notre-Dame de la Garde (Photo ©Carine Schmitt / Hans Lucas)

 

Il l'a dit plusieurs fois, le pape François ne se rend pas en France mais à Marseille, les 22 et 23 septembre, pour les Rencontres méditerranéennes. De quoi s'agit-il ? Qu'est-ce qui dans cet événement motive la venue du chef de l'Église catholique ? Et en quoi cela concerne-t-il les fidèles ? 

 

 

 

Les Rencontres méditerranéennes, qu’est-ce que c’est ? 

 

Les Rencontres méditerranéennes sont, à l’origine, un rassemblement d’évêques des pays du pourtour de la Méditerranée. Une idée de l’épiscopat italien qui a d’abord réuni une quarantaine d’évêques en 2020 à Bari, dans le sud du pays. La rencontre s’est poursuivie en 2022 à Florence, où étaient également invités des maires de plusieurs villes. Deux rencontres sur le thème : "Méditerranée frontière de paix".

 

Marseille est donc la troisième édition des Rencontres méditerranéennes. Et le diocèse a voulu innover en invitant, du 18 au 21 septembre, plus de 70 jeunes de différents pays, milieux et religions, à "travailler ensemble sur les défis et les ressources de la Méditerranée". Ils seront invités à dialoguer avec les évêques et le fruit de cette rencontre sera présenté au pape lors de sa venue.

 

 

 

→ À LIRE : "Je n'ai rien contre la France", assure le pape François dans l'avion de retour des JMJ

 

 

 

Le pape François à Marseille, une visite très attendue

 

Le pape François doit atterrir vendredi 22 septembre, vers 16h, à l’aéroport de Marignane. Il sera accueilli par Emmanuel Macron puis il se rendra à la basilique Notre-Dame de la Garde pour prier avec le clergé local. Depuis plusieurs mois les demandes d'inscription affluent pour assister à la messe que François présidera au stade Vélodrome dès 16h15. Le diocèse assure que des solutions sont mises en œuvre pour permettre au plus grand nombre d’y assister.

 

Le pape François, qui a assisté aux Rencontres de Bari et de Florence, poursuit donc à Marseille "son pèlerinage méditerranéen". Depuis son tout premier voyage en tant que pape sur l’île de Lampedusa, il a multiplié les déplacements dans le pourtour méditerranéen. Une région qu’il envisage comme une mosaïque de peuples et de cultures unie symboliquement par une mer. Mer où se répète à longueur d'année un drame, celui des migrants qui tentent la traversée. Et sur lequel le pape veut attirer l'attention. À Notre-Dame de la Garde, il va prier devant la stèle dédiée aux migrants et aux marins "perdus en mer".

 

 

 

→ À LIRE : Quelle est la place de l'exilé ou du réfugié dans la pensée chrétienne ?

 

 

 

Un programme ambitieux

 

La rencontre avec le pape sera le point d’orgue des Rencontres méditerranéennes 2023. Dès le 16 septembre et durant toute une semaine, de nombreux acteurs de la vie culturelle, associative et même sportive de la ville se mobilisent. Des quartiers nord à Notre-Dame de la Garde, en passant par le Vieux Port et la Major, ceux qui le souhaitent pourront se joindre à un banquet solidaire, participer à un tournoi de foot interculturel et interreligieux, visiter différents lieux de culte – église, synagogue, mosquée, etc. - assister à une conférence sur les migrations ou à un atelier biblique à la prison des Baumettes... En tout, une centaine d’événements sont prévus, avec 70 associations partenaires.

 

Et au total, 60.000 personnes sont attendues à ce "festival culturel méditerranéen ouvert à tous", du 16 au 24 septembre. Il sera décliné autour de quatre grands thèmes : l’écologie, la question migratoire, les disparités économiques et les tensions géopolitiques et religieuses. Un grand temps de réflexion, de prière et de convivialité pour faire se rencontrer les cultures des cinq grands ensembles du pourtour méditerranéen : Afrique du Nord, Proche-Orient, mer Noire, Balkans et Europe latine.

 

 

 

Mgr Aveline : "Le but est spirituel"

 

"Le but" de ce grand rendez-vous est "spirituel", insiste Mgr Jean-Marc Aveline. L’archevêque de Marseille a donc lancé une neuvaine ce vendredi 8 septembre, fête de la Nativité de la Vierge Marie. Une neuvaine "pour la paix en Méditerranée et pour la venue du pape François à Marseille", en lien avec les sanctuaires de la Méditerranée. Chaque jour un texte est envoyé à ceux qui se sont inscrits. Elle s’achèvera le samedi 16 avec une procession aux flambeaux jusqu’à la basilique Notre-Dame de la Garde. Ce grand temps de prière se fera en union avec tous les sanctuaires mariaux du pourtour méditerranéen et marquera le lancement d’une chaîne de prière des monastères des pays de la Méditerranée.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don