Accueil
Les manuscrits s'exposent en rouleaux aux archives départementales de Maine-et-Loire
Partager

Les manuscrits s'exposent en rouleaux aux archives départementales de Maine-et-Loire

Un article rédigé par Agathe Legrand - RCF Anjou, le 12 juillet 2023  -  Modifié le 12 juillet 2023

Le cartulaire-rotulus s'invite aux archives départementales... Ce sont des parchemins datant du Moyen-âge, qu'on transportait enroulés sur eux-mêmes. Un grand travail de recherche débuté à Nancy a permis de les mettre en lumière, pour délivrer aux visiteurs tous les secrets de ces cartulaires.

Paul-Henri Lécuyer, Pascale Verdier, Françoise Damas et Guénaëlle Barbot devant l'exposition ©RCF Anjou Paul-Henri Lécuyer, Pascale Verdier, Françoise Damas et Guénaëlle Barbot devant l'exposition ©RCF Anjou

Du 10 juillet au 27 septembre, les archives départementales du Maine-et-Loire proposent une exposition autour des cartulaires-rotuli, c'est-à-dire des "documents médiévaux qui ont été copiés sur des peaux de parchemins et assemblés pour former un rouleau", explique Paul-Henri Lécuyer, historien ayant travaillé sur l'exposition.

 

 

Une collection étayée

 

A l'origine, l'exposition est créée à Nancy, le département qui pilote les recherches sur les cartulaires-rotuli. Mais cet été, elle se trouve donc à Angers, et à cette occasion, les archives départementales exposent leur propre collection de manuscrits roulés.

Le cartulaire de l'Abbaye Notre-Dame du Ronceray d'Angers date du XIIe siècle ©RCF Anjou

Les archives de Maine-et-Loire en possèdent 12, dont sept seront montrés au public. En France, il n'existe plus qu'une centaine de cartulaires-rotuli, le Maine-et-Loire en dispose donc d'environ 10%.

 

Des secrets révélés

Certains de ces manuscrits font d'ailleurs l'objet de petites anecdotes... Comme celui, long de cinq ou six mètres, qui a été amputé d'une partie, probablement dans les années 50. "Il se trouve que ce morceau s'est retrouvé, par des hasards assez étranges, monté en lampe de chevet. La dite lampe se trouvant chez un antiquaire d'Angers, où l'ancien propriétaire l'a donc acheté", explique Pascale Verdier, la directrice des archives départementales.

Heureusement, le propriétaire a conservé le morceau de manuscrit bien à plat et à chercher à trouver d'où il venait... Le parchemin a pu retrouver le chemin des archives de Maine-et-Loire l'année dernière, à temps pour l'exposition !

Une exposition gratuite, en entrée libre du lundi au vendredi. Il y aura aussi quelques animations comme des visites commentées les mercredis 12 et 26 juillet, 2 et 23 août et 6 et 27 septembre à 15h. Deux conférences également, les 18 juillet et 26 septembre et enfin un atelier le 8 septembre de 14h à 16h.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don