Accueil
Les lycéens aixois au secours de la statue de la Vierge à l’Enfant de Conjux !
Partager

Les lycéens aixois au secours de la statue de la Vierge à l’Enfant de Conjux !

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 27 mars 2024  -  Modifié le 29 mars 2024
Journal Local · RCF Savoie Mont-Blanc Edition du mercredi 27 mars 2024 à 08h01

La fondation Sauvegarde de l’Art Français organisait, mardi 26 mars, un vote à destination des lycéens de l’établissement Marlioz d’Aix-les-Bains. Parmi les œuvres locales découvertes en classe cette année, laquelle allait recevoir un chèque de 10 000 € destiné à sa restauration ?

La Vierge à l'Enfant du XIVème siècle - © Commune de Conjux La Vierge à l'Enfant du XIVème siècle - © Commune de Conjux

Nos territoires, ces musées à ciel ouvert

 

Ce vote du mardi 26 mars était l’apothéose d'un cycle bien plus large et porté par la fondation Sauvegarde de l’Art Français : “Le plus grand musée de France”. Hors des salles d’expositions, dans les églises, les châteaux, les mairies de nos territoires trônent un patrimoine riche et parfois méconnu du grand public.

Durant leur année scolaire, les lycéens de Marlioz sont partis à la découverte d’une dizaine d'œuvres situées à moins de 30 kilomètres de leur établissement. Communes, associations, conservateurs, ils ont rencontré tous les acteurs de la préservation de ce patrimoine avant de voter pour l'œuvre retenue. “L’idée c’est vraiment de faire découvrir aux lycéens leur patrimoine” explique Philomène Vuillard, cheffe de projet. “Qu’ils puissent aller le voir, retourner le voir, en être fiers, amener leurs amis, leurs familles et pouvoir dire un jour “c’est grâce à moi qu’elle est là et qu’elle est restaurée”.

La Vierge à l’Enfant de Conjux en tête des votes

 

Le grand moment avait donc lieu mardi : les élèves devaient, à travers un concours d’éloquence, défendre la pièce d’art qui les avait séduits. Leur choix s’est porté sur une statue d’Art sacré, classée au titre des monuments historiques. “C’est une magnifique statue de Vierge à l’Enfant qui est en bois, polychrome et qui date du XIVe siècle” décrit Philomène Vuillard. “C’est à la fois, je pense, sa qualité artistique, son ancienneté, sa dégradation et aussi la très forte motivation de la commune qui ont su convaincre les élèves”.

À l’issue de ce vote, la commune va se voir remettre un chèque de 10 000 € qui s’ajoutera aux subventions pour la restauration de leur statue.
Le programme “Le plus grand musée de France” n’ayant pas de fonds propres, chaque cycle scolaire est financé par un mécène local. Ici, en Savoie, c’est le fonds Aix-les-Bains Riviera des Alpes qui a accepté de soutenir l’opération.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© Le Journal Local (RCF Savoie-Mont-Blanc)
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Journal Local · RCF Savoie Mont-Blanc

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don