Accueil
Les gaspilleurs impunis... Le BILLET d'Hervé Delmas
Partager

Les gaspilleurs impunis... Le BILLET d'Hervé Delmas

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 10 février 2017
Ça y est la Cour des Comptes vient de publier son nouveau rapport. Cette année encore, nous constatons des dizaines de milliards évaporés

...sous l’effet de l’incompétence et l’irresponsabilité profonde de plusieurs individus.Comme tous les ans, et malheureusement, je suis profondément choqué par deux choses : 
Tout d’abord le peu d’échos que la presse donne à ces rapports.
Lorsque l’on voit aujourd’hui la couverture média du dossier Fillon ou il ne se passe pas un jour sans que de nouvelles informations soient divulguées et ou la présomption d’innocence en l’attente d’un jugement est largement bafouée, on peut s’interroger. 
Quel pourrait être l’effet pour notre société si les médias et la classe politique mettaient la même diligence à explorer les conclusions de ce rapport de la Cour des Comptes, à identifier les potentiels responsables et à éclairer les citoyens sur les conséquences désastreuses de certaines décisions prises par des élus ou responsables politiques, pour certains de premier plan ?
Ensuite, je suis également choqué par ce sentiment d’impunité.
Quel que soit le montant des dérapages ou des gaspillages, je n’ai jamais entendu parler de sanctions particulières. Tout au plus, les personnes concernées sont-elles ré affectés dans un des nombreux placards dorés de la fonction publique.
Dans le monde privé, il y a également des erreurs, des dérapages et des gaspillages. Mais les conséquences sont souvent très différentes et les sanctions beaucoup plus rapides et plus ou moins lourdes. On pourrait interroger, les salariés, les entrepreneurs, les patrons de sociétés petites ou grosses, sur leur vécu dans des situations équivalentes.
Il n’y a donc que dans la fonction publique ou dans le monde politique ou cette notion de sanction semble absente du lexique et encore plus des pratiques. 
Ces gigantesques gaspillages des fonds publiques ne peuvent plus rester impunis à une époque où tout le monde doit faire des efforts. 
Nous n’en n’avons plus les moyens.

Hervé Delmas

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don