Partager

Les Français prêts à repartir en vacances

Un article rédigé par Melchior Gormand,Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 11 juin 2020
Prenez soin de vous ! Les Français prêts à repartir en vacances
Partager
Après quasiment deux mois de confinement, la majorité des Français ont l'intention de partir en vacances cet été. Et 87% d'entre eux voyageront dans l'Hexagone.
Unsplash - Comme d'habitude, les stations balnéaires seront plébiscitées cette année par les Français Unsplash - Comme d'habitude, les stations balnéaires seront plébiscitées cette année par les Français

VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde une large place à la libre antenne : chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, avec PRENEZ SOIN DE VOUS, animée par Melchior Gormand, en direct.
â–º Appelez le 04 72 38 20 23
â–º Écrivez à : prenezsoindevous@rcf.fr
â–º Déposez vous-même votre témoignage audio !

 

Après quasiment deux mois de confinement, 87% des Français* ont l'intention de voyager dans l'Hexagone pour leurs vacances d'été. Une période très attendue par les professionnels du tourisme. Cette année, les départs pour les pays étrangers seront donc compromis. L'occasion de redécouvrir le patrimoine naturel et culturel de notre pays.
 

"On prendra des vacances en France cet été"

59% des Français ont l'intention de partir en vacances cet été, c'est plus que les années précédentes (autour de 55%). Parmi les destinations, la France est "très largement prioritaire", note Jean-Pierre Mas. Ils seront 9/10 contre 2/3 d'habitude à voyager en France. Une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme, même s'il "ne rattraperont pas leur retard", estime le président des Entreprises du voyage (EDV).

Le choix de voyager en France n'est pas un choix de la solidarité mais de la sécurité : les Français ne veulent pas risquer d'être bloqués en quarantaine à l'étranger et veulent pouvoir compter sur "une infrastructure hospitalière qu'ils connaissent en cas de problème". 
 

la tendance du Slow tourisme

Les stations balnéaires sont encore et toujours plébiscitées puisque 54% des voyageurs* ont l'intention de se rendre au bord de la mer. On peut cependant s'attendre, "sur le long terme" à des "modifications de comportement", observées avant la crise sanitaire mais qui risquent d'être accentuées : les Français partiront moins souvent mais plus longtemps, pour contribuer le moins possible au réchauffement climatique en utilisant les transports aériens. La tendance est donc au slow tourisme, ou "tourisme durable".
 

La fin du surtourisme ?

Des plages noires de monde en juillet et en août : les vacanciers arriveront-ils à respecter les règles de distanciation sociale ? Françoise Dumont constate que le respect des gestes "barrière" est suivi sans difficulté dans le Var. Est-ce l'effet de la crise sanitaire et du confinement ? "On va peut-être avoir envie de slow tourisme, de tourisme durable, on a moins envie de se retrouver dans des espaces bondés", note la présidente de Var Tourisme.

 

* "Les Français et leur intention de départ en vacances", enquête BVA du 08.06.2020 pour Les Entreprises du Voyage, réalisée sur un échantillon de 1.055 personnes âgées de 18 ans et plus, du 02.06.2020 au 04.06.2020

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

Faire un don