Accueil
Les finances des diocèses dans le rouge
Partager

Les finances des diocèses dans le rouge

Un article rédigé par Melchior Gormand,Véronique Alzieu - RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
Prenez soin de vous ! Les finances des diocèses dans le rouge
40 millions d’euros, c’est la perte estimée des ressources des diocèses en France d’après la CEF. Une situation alarmante qui peut s’expliquer par le confinement et l’absence des offices.
podcast image par défaut

VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde une large place à la libre antenne : chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, avec PRENEZ SOIN DE VOUS, animée par Melchior Gormand, en direct.
â–º Appelez le 04 72 38 20 23
â–º Écrivez à : prenezsoindevous@rcf.fr
â–º Déposez vous-même votre témoignage audio !

 

Entre 40 et 50 millions d’euros, c’est la perte estimée des ressources des diocèses en France d’après la Conférence des évêques de France (CEF). Une situation alarmante qui peut s’expliquer par le confinement et l’absence des offices et de tout autre rassemblement religieux.
 

le confinement, un coup dur pour les paroisses

Que ce soit au niveau national, des diocèses ou des paroisses, l'Église doit tenir compte de ses ressources, de ses dépenses, et gérer un budget. Le confinement a été un coup dur. Pendant près de deux mois, les célébrations étant impossibles, ce sont autant d'occasions de quêtes, de ventes de cierges ou de casuels, c'est-à-dire des dons faits à l'occasion de baptêmes, de mariages ou de funérailles, qui ont été manquées. "Dans une Église qui ne vit que de dons, nous avons estimé que le manque à gagner, d'une certaine manière, s'élevait à entre 40 et 50 millions d'euros", comme l'explique Ambroise Laurent.
 

Les diocèses mobilisés pendant le confinement

"L'Église ne s'est pas arrêtée" pendant le confinement. On a vu les prêtres et les paroisses célébrer les offices et aussi les grandes fêtes comme Pâques ou la Pentecôte, que ce soit via internet, la télévision ou la radio. Les fidèles ont pu être accompagnés dans leur vie de prière.

Ambroise Laurent ajoute que "les paroisses se sont aussi mobilisées pour prendre soin des personnes en difficulté". "Massivement les paroisses ont été actives, ça veut dire que leur charges n'ont pas diminué."
 

Une collecte nationale 

Jeudi 4 juin, la CEF a donc donné une conférence de presse pour lancer une collecte nationale, du 13 au 28 juin. "L'idée est de dire aux fidèles ce que vous n'avez pas versé pendant cette période il faut le verser maintenant pour permettre aux paroisses de redémarrer la mission."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don