Accueil
Les évêques dénoncent l'absence de consensus sur le projet de loi de bioéthique
Partager

Les évêques dénoncent l'absence de consensus sur le projet de loi de bioéthique

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 8 juillet 2021
L'actu chrétienne Les évêques dénoncent l'absence de consensus sur le projet de loi de bioéthique

L'Assemblée nationale s’est prononcée mardi dans un ultime vote sur le projet de loi de bioéthique, qui prévoit d'ouvrir la PMA aux couples de femmes. Inquiétude chez les évêques de France.

Mgr Pierre d'Ornellas / Corinne SIMON / CIRIC Mgr Pierre d'Ornellas / Corinne SIMON / CIRIC

Dans un communiqué publié mardi, les évêques regrettent l’absence de consensus sur le sujet. Jeudi dernier, le Sénat a d’ailleurs refusé de s’exprimer sur le texte sorti de l’Assemblée en troisième lecture. Pour l'épiscopat, ce refus manifeste que deux manières de considérer l’être humain et sa dignité sont irréconciliables. De façon inédite, le "large consensus" voulu par le président de la République n’existe pas. "Ça sera la première fois pour la loi de bioéthique qu'il y aura un non consensus aussi grand que celui-là. Ce refus sonne l'heure d'un drame démocratique, du refus du dialogue. Certains élus de la majorité étaient tellement persuadés d'avoir raison", regrette Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et responsable du groupe "Bioéthique" de la Conférence des évêques de France (CEF).

L’archevêque de Rennes estime qu’il est urgent de tirer les conséquences de cet échec qui blesse notre démocratie et appelle à un moratoire qui donne du temps à une réflexion sur la notion de dignité humaine. "Nous ne sommes pas de simples techniciens, nous sommes plus que ça. L'humanité a besoin de temps pour mûrir une réflexion. [...] J'appelle à un moratoire, nous avons besoin de temps et pas de précipitation", estime Mgr d’Ornellas, qui appelle les chrétiens et les autres à continuer à éclairer les consciences par le témoignage de leur vie. L’archevêque de Rennes est l’auteur du livre "Écologie et bioéthique" aux éditions Balland.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don