Accueil
Les étoles pour la messe du pape au Vélodrome ont quitté les ateliers de la Fask Academy
Partager

Les étoles pour la messe du pape au Vélodrome ont quitté les ateliers de la Fask Academy

Un article rédigé par Clothilde Jupon - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 12 septembre 2023  -  Modifié le 13 septembre 2023

Des élèves marseillais formés aux métiers de la confection textile accueillaient mardi 12 septembre Monseigneur Ellul dans leur atelier pour lui remettre les 700 étoles en vue de la messe du pape au stade Vélodrome de Marseille, le 23 septembre. 

Mgr Ellul contrôle les étoles réalisées par la Fask Academy - Crédit : Robert Poulain Mgr Ellul contrôle les étoles réalisées par la Fask Academy - Crédit : Robert Poulain

Bénévoles et élèves de la Fask Academy étaient réunis dans l’atelier de confection ce mardi après-midi. Les étoles pour les prêtres et les diacres attendaient d’être acheminées jusqu’au stade Vélodrome où se tiendra dans une dizaine de jours la messe du pape François.

 

Remise de 700 étoles pour la messe du pape au Vélodrome

 

La commande est complète. Monseigneur Ellul, ravi : “Le résultat est pas mal et le logo très beau” s’exclame-t-il en prenant une étole entre ses doigts. C'est lui qui a été chargé par le diocèse de suivre ce chantier. Le thème “Mosaïques d’Espérance” des Rencontres méditerranéennes est respecté. Du bleu, du blanc, les symboles de la Provence comme la croix ou l’olivier, mais aussi la Basilique Notre Dame de la Garde.

 

Les deux logos, pour les prêtres et pour les diacres, ont été dessinés par le chancelier de l'archevêché du diocèse de Marseille, Stéphan Sciortino-Bayart. Mais avant de pouvoir apposer le logo, les étoles ont d’abord dû être cousues. Pour cela le diocèse à fait appel au savoir-faire de bénévoles mais aussi des élèves de l’école de production Fask Academy dans le 14e arrondissement de Marseille, au printemps dernier.

 

Chaque étole a pris une vingtaine de minutes aux élèves. “Le plus difficile c’était de réussir parfaitement la symétrie de la double pointe à l’arrière” confie Clara qui a intégré l’école il y a un an.

 

Un intérêt pédagogique pour les élèves

 

Avec cette commande sur-mesure le but était de mettre en avant le savoir-faire local et les capacités de ces jeunes de 15 à 18 ans.

 

Pour Jocelyn Meire, le président de l’école de production marseillaise Fask Academy, "le diocèse est un client comme un autre, qui avait un besoin précis dont on a su trouver un intérêt pédagogique pour les élèves”.

 

De la coupe des 400 mètres de tissus, à la réalisation d’une soixantaine d’étoles, les jeunes qui préparent le CAP Métiers de la mode - vêtement flou, ont pu découvrir la confection d’un nouveau produit.

 

Samedi 23 septembre, ils seront au stade Vélodrome pour assister à la messe et admirer le fruit de leur travail sur les épaules des prêtres et diacres venus de toute la France.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don