Accueil
Les Entrepreneurs chrétiens appellent le gouvernement à rétablir la confiance
Partager

Les Entrepreneurs chrétiens appellent le gouvernement à rétablir la confiance

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF, le 1 février 2024  -  Modifié le 1 février 2024
L'actu chrétienne Les entrepreneurs chrétiens appellent le gouvernement à rétablir la confiance

Gabriel Attal a prononcé son discours de politique générale devant l'Assemblée Nationale mardi après-midi et devant le Sénat mercredi pour fixer le cap de son gouvernement. Les EDC (Entrepreneurs et dirigeants chrétiens) font entendre leur voix.
 

Roquefort-sur-Garonne, son église et son usine ©Lilian Cazabet / Hans Lucas Roquefort-sur-Garonne, son église et son usine ©Lilian Cazabet / Hans Lucas

La société est fracturée, les mouvements de colère se succèdent et le lien entre les citoyens et la classe politique se délite. C’est dans ce contexte que les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens appellent le gouvernement à rétablir la confiance.

"Pour que le dialogue existe, il faut restaurer la confiance"

Au cœur de la crise que traverse la France, Pierre Guillet, le président des EDC témoigne sur RCF et veut participer à renouer le dialogue : "Aujourd’hui on a l’impression que le dialogue est rompu quels que soient les sujets. On est face à des individus, tant des membres du gouvernement que des citoyens qui ne se parlent pas, qui ne trouvent pas le bien commun." Un constat qui étonne Pierre Guillet : "Il y a un blocage. Pour que ce dialogue existe, il faut restaurer la confiance. Ce discours de politique générale du Premier Ministre, il était pourtant destiné à recréer ce contact ce lien pour le bien commun."

La colère des agriculteurs, une recherche de dignité

Renouer le dialogue, rétablir la confiance avec les agriculteurs c’est une question de dignité explique sur RCF Pierre Guillet : "Quand on travaille et qu’on n’arrive pas à vivre des fruits de son travail, il y a vraiment un problème de dignité." La dignité c’est un principe fondateur de la pensée sociale chrétienne. 

Un vrai dialogue, une vraie écoute permettent de trouver ces espaces de liberté et donc des espaces dans lesquels on peut trouver des points d’accord.

Pour le président des EDC, le dialogue doit permette de mettre à plat les problèmes que les agriculteurs traversent. "Je suis convaincu que des espaces de liberté existent à tous les niveaux dans toutes les structures et qu’il faut s’en saisir. Un vrai dialogue, une vraie écoute permettent de trouver ces espaces de liberté et donc des espaces dans lesquels on peut trouver des points d’accord."

"Les entrepreneurs sont de vrais acteurs du dialogue"

Pour Pierre Guillet, les entreprises sont des acteurs de dialogue. A ce titre il invite les dirigeants d’entreprise à prendre part à la vie politique. "Avec les EDC on contribue à créer des espaces sains et apaisés dans nos propres entreprises, pour éviter que l’ensemble des structures croient que pour faire avancer les choses il faut tout bloquer." Le président des EDC précise qu'il faut faire droit à un autre principe de la Doctrine Sociale de l’Eglise c’est la participation. "Tout le monde peut et doit participer à son niveau.

Tout le monde peut et doit participer à son niveau.

Au coeur de la crise, les entrepreneurs et dirigeants chrétiens appellent le gouvernement à faciliter la création d’entreprises, leur croissance durable, limite l'augmentation des prix de matières premières, la hausse de la fiscalité et des normes. Ils invitent leurs membres à s'engager : '"Peut-être que ce qu’on pourrait faire c’est inciter nos membres à s’impliquer un peu plus dans la vie politique de notre pays à l’image de ce qu’ils font dans leurs propres entreprises. Les entrepreneurs sont de vrais acteurs du dialogue." 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don