Accueil
Les diocèses d'île de France dans la course aux JO de Paris
Partager

Les diocèses d'île de France dans la course aux JO de Paris

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF, le 14 mars 2024  -  Modifié le 14 mars 2024
L'actu chrétienne Les diocèses d'île de France dans la course aux JO de Paris

Les  Jeux Olympiques et paralympiques auront lieu à Paris dans un peu plus de 4 mois. Plus de 10 000 athlètes sont attendus. 205 nationalités sont représentées. Sans oublier les 40 000 bénévoles mobilisés pour le bon déroulement des jeux. Les diocèses d'Ile-de-France se sont eux aussi mis en marche pour faire de ce rendez-vous sportif un rendez-vous de paix et de fraternité.

© affiche Holy Games site jeunes et vocations © affiche Holy Games site jeunes et vocations

A un peu plus de 4 mois des Jeux Olympiques, les diocèses d'Ile-de-France sont dans les starting blocks. Il faut dire que plus de 10 000 athlètes sont attendus. 205 nationalités sont représentées. Sans oublier les 40 000 bénévoles mobilisés pour le bon déroulement des Jeux Olympiques et Paralympiques. 

Les diocèses d'Île-de-France dans la course aux JO de Paris

L’Église veut s'inscrire dans cet événement et les paroisses sont invitées à mettre en lumière ce rendez-vous à l'image de la Flamme de la Paix diffusée dans les paroisses des Yvelines. Frédéric Deren est diacre pour le diocèse de Versailles et délégué diocésain Holy Games, le projet missionnaire de l'Église pour les JO. Son évêque, Mgr Luc Crépy, a envoyé dans toutes les paroisses du diocèse, la flamme de la paix et de l'espérance. “Nous voyons”, dit-il, “l'analogie qu'il peut y avoir avec les Jeux Olympiques.”

C'est bien la flamme de la paix et de l'espérance qui va briller du temps du carême jusqu'à la fin des Paralympiques.

Insistant sur les valeurs humanistes du sport, il appelle à ce que “cet événement sportif se  transforme aussi dans la vie quotidienne, comme un temps de paix, d'espérance, de respect, de rencontre, de vie d'équipe". 
 

Faire des JO de Paris un entraînement spirituel

"Coachés par Saint-Paul, devenons des athlètes de Dieu". C'est le thème d'un  parcours spirituel proposé dans le diocèse de Versailles. Pour Frédéric Derenne, "il s’agit, en s'appuyant sur les textes de Saint-Paul, de voir comment nous sommes invités à courir, pour les lauriers non pas de la gloire mais pour le Christ." Le diacre ajoute :

Notre vie chrétienne mérite aussi cet entraînement, cet élan permanent, cet échauffement, ces temps de repos, ces temps de course, ces temps en équipe ou seuls. En fait, dans  la vie chrétienne, il y a des victoires, parfois aussi des défaites, mais nous courons pour le Christ et vers le Christ.

Approfondir les liens entre les valeurs de l'évangile et du sport, et assumer ses convictions

Frédéric Deren rappelle que les gens qui pratiquent un sport le font bien au-delà de leurs convictions humaines et spirituelles. "Les JO sont l’occasion d'inverser cette logique, de ne pas laisser aux vestiaires ses convictions". Le diacre donne l’exemple de cette paroisse des Yvelines qui projette d’organiser un match de foot avec les jeunes musulmans de la mosquée locale. "Pour la première mi-temps, il y aura une équipe catholique et une équipe musulmane. Et pour la deuxième mi-temps, les équipes seront mélangées, pour qu’il n’y ait  ni vainqueur ni vaincu. Il s'agit en pratiquant un sport, de vivre un bon moment, de créer des liens de fraternité. A partir du moment où on est capable de faire un match ensemble, peut-être qu'on pourra aller plus loin”.

Rappelons que Holy Games, c'est la marque créée par l'Église de France à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Son but est de rassembler toutes les initiatives pastorales sous une même bannière.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don