Accueil
RCF Tour de France 2024: Deux générations de coureurs français s'imposent!

Tour de France 2024: Deux générations de coureurs français s'imposent!

Un article rédigé par Christian Tessier et Jean-Marie Pinel - RCF, le 1 juillet 2024  -  Modifié le 8 juillet 2024
Sur les routes du Tour Le Tour de France s'est élancé samedi !

Sur les routes du Tour, on se souviendra longtemps de l'accueil chaleureux du public Italien tout au long de ce week-end sportif. Les victoires françaises de Romain Bardet et du jeune Kevin Vauquelin ont été accompagnés d'enthousiasme et de liesse. Cependant, tout reste encore à faire dans cette rude compétition !

 

© Paolo candelo sur Unsplash © Paolo candelo sur Unsplash

Florence-Rimini, le trio Bardet-Van den Broek-Madouas aux commandes

La première étape entre les deux villes italiennes à tenu toutes ses promesses avec sept difficultés au menu du jour sur un parcours dépassant les 200 km. Après les premières escarmouches des baroudeurs du peloton, une échappée se dessine alors, comptant des concurrents de plusieurs équipes qui vont s'engager sans retenue pour une belle partie de manivelles tout au long de la journée.

À l'arrière, dans le peloton, nettement distancé, on remarque la présence aux avants poste du Français Romain Bardet. Profitant d'une côte assez pentue, il met à profit ses talents de grimpeur pour s'extirper du peloton et se lancer à la poursuite du groupe de tête. On peut voir à son coup de pédale qu'il veut marquer de son empreinte sa dernière participation à la "Grande Boucle". Au fil des kilomètres, son aisance dans les difficultés du jour n'échappe à personne. C'est alors que l'un de ses jeunes équipiers, Frank Van den Broek qui se trouve échappé à l'avant, va l'attendre pour faciliter son retour en tête de la course.

Ni une ni deux... à peine rentré dans le groupe de tête, les deux compères filent à l'anglaise sans se retourner vers la ligne d'arrivée encore située à 50 km de l'arrivée. C'est alors qu'une course poursuite s'engage avec le peloton qui s'est dangereusement rapproché des deux fuyards... L'écart se réduit en peau de chagrin, mais l'entente est parfaite entre les deux hommes et 5 secondes d'avance seulement sur la ligne d'arrivée vont suffire à Romain Bardet qui enfile avec beaucoup d'émotion pour la première fois de sa longue et belle carrière le premier maillot jaune de ce Tour de France 2024.

Kevin Vauquelin s'impose incontestablement


Pour la deuxième étape entre Césénatico et Bologne, longue de 199 km, le scénario de la première fut assez semblable à celui de la veille, mais on sait que l'arrivée aura son juge de paix avec la très difficile montée vers le sanctuaire de Santa Luca, toujours très redouté des coureurs avec les pourcentages élevés. Et encore une fois, les coureurs français ont étés les acteurs de cette deuxième étape en terre Italienne.

Dans la montée spectaculaire vers le magnifique sanctuaire, le jeune normand Kevin Vauquelin, âgé de 23 ans, et que l'on a déjà vu plusieurs fois à son avantage depuis le début de saison a laissé sur place ses derniers compagnons d'échappée pour filer seul vers la victoire et remporter l'étape avec autorité. Il faut remonter à 1961 pour voir un pareil doublé victorieux des coureurs Français dans les premières étapes du Tour...

L'ultime étape transalpine

Aujourd'hui, entre Plaisance et Turin avec ses 230 km au compteur, ce sera la plus longue étape de ce 111ᵉ Tour de France et le profil peu accidenté pourrait bien sourire aux routiers sprinter qui n'étaient pas vraiment de la partie depuis le départ de l'épreuve. Ce sera aussi la dernière partition sur les routes italiennes avant de voir la caravane multicolore du Tour regagner le sol Français, dès demain, du côté des Alpes. Les coureurs Italiens auront sans doute à cœur de se montrer et on pourrait voir surgir l'un d'entre eux dans le final pour s'imposer et lever les bras de la victoire sur la ligne d'arrivée à Turin.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Le Tour de France a lieu du 29 juin au 21 juillet
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Sur les routes du Tour

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don