Accueil
Les Apprentis d'Auteuil inaugurent la Touline, pour accompagner les jeunes sortis de la protection de l'enfance

Les Apprentis d'Auteuil inaugurent la Touline, pour accompagner les jeunes sortis de la protection de l'enfance

RCF Bordeaux,  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Gironde) Les apprentis d'Auteuil inaugurent la Touline pour soutenir les jeunes majeurs

Un accompagnement dans la vie des jeunes de 18 à 25 ans sortis de la protection de l’enfance, c’est ce que propose la Touline, un nouveau dispositif mis en place en France par les Apprentis d’Auteuil.

 

Il en existe une dizaine en France dont un nouveau à Blanquefort en Gironde. 

Shutterstock Shutterstock

40% des jeunes à la rue sont issus de l’aide sociale à l’enfance. Pour éviter ces ruptures dans la vie d’un jeune, les apprentis d’Auteuil ont mis en place un nouveau dispositif, la Touline, depuis quelques années. Il en existe 13 en France dont une à Blanquefort. Elle a été inaugurée mercredi 22 septembre 2021.

 

12 000 enfants relèvent en Gironde du service départemental de la protection de l’enfance, l’ASE. 5000 d'entre eux sont accueillis dans les familles d'accueil ou dans des foyers. Leur prise en charge s'arrête à 18 ans, voire 21 ans s’ils bénéficient du contrat jeune majeur. Mais à cet age là, il n’est pas  toujours évident d’être parfaitement autonome, c’est là qu’intervient la Touline mis en place par les apprentis d’auteuil. En Gironde, une 40taine de jeunes sont ainsi suivis depuis 2019, Ca a été le cas de David, qui vient de terminer sa formation d'exploitant agricole.

 

 "La Touline m'a aidé à remplir ma déclaration d'impôts", explique-t-il. "  "Ils m'ont apporté des masques aussi pendant le premier confinement. Ils sont toujours là quand il y a un souci, pour discuter, boire un café".

Le soutien de La Touline concerne le soutien moral en effet, mais aussi très concrètement le logement, la santé, l’administratif. Gael Détrieux, le coordinateur du dispositif, couteau suisse comme on l’appelle ici, s’adapte à chaque demande. 

 

"On a accompagné une jeune fille qui souhaitait faire des études d'infographiste mais le coût de la formation était de 6000 euros. Comment faire quand on a 21 ans, qu'on est orpheline ? C'est là que La Touline est importante puisqu'on a fait intervenir notre réseau et on a pu lui trouver un mécène qui a accepté de lui payer ses études". 

 

Mais au fait, c’est quoi une touline ? C’est un outil  marin, un cordage qui sert à faire passer une amarre du navire à quai… symbole de cette main tendue, ce coup de pouce qui va aider les jeunes à se développer, même s’ils ont de grandes ressources en eux.

"La difficulté forcément, révèle des capacités et on constate aujourd'hui une force de vie, une capacité à avancer plus vite", constate  Vincent Peudenier, directeur de la maison d'enfance Saint Joseph à Blanquefort. "Ces hommes et ces femmes ont besoin de savoir qu'ils ne sont pas seuls".

 


En Gironde, La Touline a été financée à 100 % par la fondation Nexity. Le Conseil Départemental  n’est pas partie prenante pour l’instant. La collectivité souhaite  faire évoluer la législation pour caler la durée du contrat jeune majeur sur la durée de la formation, afin de garantir l’insertion professionnelle.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don