Accueil
Les "3 Mousquetaires" bouclent le Vendée Globe 2016
Partager

Les "3 Mousquetaires" bouclent le Vendée Globe 2016

Un article rédigé par Fanny Brevet / Foulques O'Mahony - RCF Vendée,  -  Modifié le 26 janvier 2017
Cela n’était jamais arrivé sur un Vendée Globe : 3 skippers arrivés en 3h ! Jean-Pierre Dick, Yann Eliès et Jean Le Cam, surnommés les 3 mousquetaires, terminent 4ème, 5ème et 6ème.
Conférence de presse des "3 Mousquetaires" - Photo Vincent Curutchet / DPPI / Vendee Globe Conférence de presse des "3 Mousquetaires" - Photo Vincent Curutchet / DPPI / Vendee Globe

3 bateaux dans la même demi-journée, cela n’était jamais arrivé dans l’histoire du Vendée Globe ! C'est pourtant ce qui s'est déroulé ce mercredi 25 janvier. Jean-Pierre Dick (4ème) à 14h47, Yann Eliès (5ème) à 16h13 et Jean Le Cam (6ème) à 17h43 ont bouclé leur tour du monde à la voile, en solitaire et sans escale en arrivant dans un mouchoir de poche : un créneau de 3h qui aurait même pu être encore plus réduit.

Jusqu’au dernier moment, Jean-Pierre Dick a pu redouter le retour du duo Eliès / Le Cam qui avait réussi à lui reprendre plusieurs milles ces derniers jours au point de lui passer devant quand le skipper de St Michel-Virbac était coincé "dans la pétole". Mais finalement, c’est bien le Niçois qui se classe en 4ème position, après 80 jours 1 heure 45 minutes 45 secondes. Si le vent avait été un peu plus favorable, Jean-Pierre Dick aurait même pu entrer dans le club fermé des marins ayant fait le tour du globe en moins de 80 jours. 

"J'aurais préféré une arrivée sans pression mais ça restera un bon souvenir pour nous ! J'étais poursuivi par Yann (Eliès) et Jean (Le Cam), deux triples vainqueurs de la Solitaire du Figaro [...] Le Vendée Globe développe une force mentale incroyable. C'est un truc de dingue de se retrouver face à soi-même si longtemps"

Jean-Pierre Dick

Ecoutez la réaction de Jean-Pierre Dick lors de son arrivée :

RECORD DU PLUS FAIBLE ECART

C'est 1h et 26mn plus tard, que Yann Eliès franchit la ligne d’arrivée, 5ème au classement, mais 1er des bateaux à dérives classiques, derrière 4 foilers. Un record en terme de temps vu le faible écart entre son prédécesseur et lui. Un tour du monde qu'il parvient à boucler pour la première fois, après son abandon sur blessure lors de l'édition 2008-2009. C'est une sacrée revanche sur le destin que s'offre le skipper de Quéguiner-Leucémie Espoir. "Y retourner après ce qu'il a vécu est extraordinaire. Je ne sais pas si j'aurais été capable d'en faire autant" a déclaré à son sujet Jérémie Beyou mardi, en conférence de presse. 

"Mes objectifs sont atteints car je voulais terminer dans le Top 5, et premier bateau à dérives droites [...] C'était un vrai bonheur de se battre contre deux grands marins comme Jean-Pierre (Dick) et Jean (Le Cam) [...] A plus long terme, je veux revenir sur le Vendée Globe avec un foiler, et gagner !"

Yann Eliès

Ecoutez la réaction de Yann Eliès lors de la conférence de presse :

Le 3ème Mousquetaire

Et 1h30 après Yann Eliès, Jean Le Cam Jean est arrivé, prenant la 6ème place de ce 8ème Vendée Globe. Le Breton a marqué cette édition autant par sa performance sportive et son incroyable duel avec Yann Eliès, que par ses phrases cultes et ses vidéos décalées. Si le marin a compris 3 jours avant l'arrivée qu'il ne parviendrait pas à revenir sur son adversaire direct, il reste cependant agréablement surpris par l'écart faible entre leurs deux bateaux. 
Pour sa quatrième participation au Vendée Globe, Jean Le Cam a raté de peu la mythique barre des 80 jours, puisqu'il termine en 80 jours 04 heures 41 minutes et 54 secondes. 

"Ce Vendée Globe a été mon plus beau, sans hésitation ! J'ai pris du plaisir et j'ai énormément appris. Et je pense avoir donné du plaisir aux gens. D'ailleurs c'est grâce à eux que je suis ici."

Jean Le Cam

Retrouvez un extrait de la réaction de Jean Le Cam après son arrivée :

ET LA SUITE ?

Derrière, la course continue et 12 marins sont encore en lice dans ce huitième Vendée Globe. Le prochain skipper attendu aux Sables d’Olonne est Louis Burton. Ce jeudi 26 au matin, le skipper de Bureau Vallée est à 2208 milles de l’arrivée. Quand Sébastien Destremau lui ferme la marche à 8 000 milles de la Vendée.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don