Accueil
L'énergie solaire
Partager

L'énergie solaire

RCF Anjou,  -  Modifié le 2 décembre 2020
L’actualité nous offre un coup de chaud et un coup de soleil et Bernadette Humeau va nous parler de l’énergie solaire
podcast image par défaut

Le gouvernement souhaite réviser à la baisse les revenus du solaire des contrats passés avec un certain nombre de sociétés entre 2006 et 2010 à cause d’un rendement très élevé et qui coûte 300 millions d’Euros à la France chaque année. L’Etat en effet s’engage dans les contrats à payer le kilowatt produit sur une durée de 20 ans qui permet d’amortir cet investissement avec de la «  visibilité". Certes, l’investissement est aujourd’hui bien payé en retour mais question de principe Remettre sa parole en question, que l’on soit une personne ou l’Etat, c’est chose grave et …En tous les cas, pour le moment la mesure est retoqué par le Sénat.
Cette actualité permet de faire le point sur l’énergie solaire. Le soleil, notre soleil c’est d’abord l’étoile la proche de la terre, qui brule de l’hydrogène et de l’hélium, c’est un ressource (presqu’) inépuisable et «  ratuite », or,  aujourd’hui dans le monde, la production d’énergie à partir du soleil ne représente qu’1% de l’ensemble des énergies pour un global de 20 % d'énergies renouvelables et près 80 % d’énergie fossile.
L’énergie solaire va connaître un développement exponentiel dans les prochaines années. Il est temps car la France, avec une énergie nucléaire qui couvre environ 70 % des besoins a longtemps retardé le développement des énergies renouvelables avec une politique aléatoire et du coup l’industrie française n’en a pas profité laissant les Allemands et surtout les Chinois prendre la tête des producteurs de panneaux solaires notamment.  
Aujourd’hui les objectifs sont bien plus ambitieux, de multiplier par 5 cette production d’énergie solaire d’ici 2024 soit un developpement fulgurant de l’énergie solaire en France
Alors Où ? 
Nous disposons d’un potentiel gigantesque : fermes solaires dans le Larzac de plusieurs centaines d’ha comme il en existe déjà en Israel, ou au Maroc mais surtout les près de 400 000 ha de toitures d’entrepôts et de supermarchés, toitures de parkings, les friches industrielles et même des bassins d’eau par exemple dans les carrières qui peuvent être recouverts de panneaux flottants…. 
Et puis  sans compter l’autoconsommation qui va se développer,  car de même que l' on commence à préférer acheter à proximité et des produits locaux, 
la tendance sociétale c’est aussi de produire soi même l’électricité dont on a besoin. 
Certes les panneaux solaires ont encore une durée de vie milité à 25 ans et certains ont recours à des métaux dit terre rares mais pour 10 % seulement d’entre eux et en baisse. Et puis leur esthétique s’améliore avec la création de tuile solaire qui pourraient un jour ressembler à notre tuile romaine des Mauges ou notre fine ardoise de la vallée de la Loire

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© RCF Anjou
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Maison commune

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don