Accueil
L’église de Quérénaing retrouve des vitraux.
Partager

L’église de Quérénaing retrouve des vitraux.

Un article rédigé par Michel Picard - RCF Hauts de France, le 13 janvier 2023  -  Modifié le 13 janvier 2023
Vitamine C • RCF Hauts de France Diocèse de Cambrai. Rencontre avec Marie Payen, vitrailliste.

Deux vitraux ont été installés en décembre dans cette église nordiste du diocèse de Cambrai. Neuf autres doivent être posés cette année.

Les deux nouveaux vitraux de l'église de Quérénaing. ©Marie Payen Les deux nouveaux vitraux de l'église de Quérénaing. ©Marie Payen

Quatre-vingts ans après la destruction de ses vitraux par l’explosion d’un char allemand, l’église St Landelin a accueilli deux vitraux flambants neufs.

Les deux vitraux posés et bénis en décembre sont situés dans le choeur de l’église. L’un est orienté au nord, l’autre au sud.
Ils sont l’oeuvre de Marie Payen qui rappelle que dans la tradition, « les vitraux orientés au nord sont plutôt dans la dynamique bleue, et les vitraux orientés au sud sont plutôt dans la dynamique jaune. »

 

Le semeur

 

Celui qui est au sud représente la parabole du semeur avec un Christ dessiné sous les traits d’un agriculteur. Et la vitrailliste de décrire : « Il nous offre à voir "un Dieu qui se gâche", comme disait mgr Garnier. C’est à dire un Dieu qui se donne complètement. Les agriculteurs savent bien que lorsqu’on sème, on essaie de ne pas en mettre partout. Or là, dans la parabole, le semeur en met absolument partout. Sur le chemin, dans la pierre, dans les ronces, même les oiseaux viennent en manger… C’est cette abondance du grain que j’ai essayée de représenter. »

 

Hommage aux victimes du 25 août 1914.

 

Le deuxième vitrail installé au nord, rappelle une scène communale qui marqua, durant la première guerre mondiale, ce village du département du Nord.

Vingt-et-un villageois fusillés au hasard en réponse à des tirs ennemis.
Et Marie Payen d’expliquer son approche de ce drame : « L’idée, c’était de travailler sur l’accueil, par Dieu, des âmes des victimes de ce massacre. Un accueil par l’intercession de la vierge Marie qui a une sorte de mouvement pour emporter les âmes représentées par les étoiles blanches sur fond bleu, vers le Ciel. »

 

D’autres vitraux en 2023

 

A Noël, les paroissiens qui n’avaient pas assisté à la bénédiction de la mi-décembre, ont pu découvrir ces deux nouvelles réalisations.

Les deux vitraux ont nécessité environ quatre mois de travail. Neuf autres vont être réalisés, de différentes tailles, pour cette église saint Landelain.

Ils doivent être installés avant la fin de cette année 2023 dans ce village de Quérénaing, situé à une dizaine de kilomètres au sud de Valenciennes.

 

Aide à la prière

 

Dans une église, les vitraux s’offrent à la vue des visiteurs, des paroissiens, des passants.

Et « à la différence d’une peinture, on ne peut pas tout gérer dans le vitrail. » rappelle Marie Payen. « La lumière, par exemple est totalement indépendante de notre volonté. Donc j’aime beaucoup cette idée que Dieu participe à l’oeuvre à travers la lumière de la Création qui est forcément différente en fonction des moments de la journée et de l'orientation », précise la Marlysienne qui réalise des vitraux depuis 2009. Elle se réjouit « à l’idée que le vitrail peut offrir une aide à la prière. J’aimerais que ces vitraux soient une chance pour les gens qui rentrent dans l’église de mieux comprendre la tendresse de Marie ou la miséricorde de Dieu. Pour moi qui commence mon travail en recherchant le texte biblique, il y a également toute une forme de prière à travers la création de ces vitraux. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don