Accueil
"L'Église catholique doit retrouver sa place de serviteur", selon Mgr Claude Rault, évêque émérite de Laghouat, en Algérie
Partager

"L'Église catholique doit retrouver sa place de serviteur", selon Mgr Claude Rault, évêque émérite de Laghouat, en Algérie

Un article rédigé par Béatrice Soltner, Odile Riffaud - RCF, le 16 novembre 2020  -  Modifié le 9 février 2024
Halte spirituelle, l'intégrale Pour une Église en tenue de service

L'Église catholique est à la croisée des chemins. Celle qui fut pendant des siècles la référence religieuse et morale, l’institution clé autour de laquelle le monde s’ordonnait, n’en finit pas de perdre de son influence. Baisse du nombre de prêtres, désaccords entre traditionnalistes et réformistes, crise des abus sexuels : la barque est secouée de toutes parts. Comment faire le lien entre l’Évangile et cette Église en crise ? Existe-t-il une manière de construire une Église qui témoigne au plus près de ce que Jésus a annoncé ? Pour Mgr Claude Rault, l'Église doit rester humble et se mettre au service du monde afin de témoigner d'un Dieu aimant et miséricordieux.

Claude Rault, évêque émérite de Laghouat, en Algérie ©DR Claude Rault, évêque émérite de Laghouat, en Algérie ©DR

Une Église "en sortie" : l'expérience d'un évêque en Algérie

 

C'est "une Église minoritaire" que Mgr Claude Rault a connue en Algérie, où il a été évêque de 2004 à 2017, "une Église qui doit tenir sa place, une Église qui est servante et qui n'est pas sur le haut de l'estrade". Père blanc - c'est-à-dire membre de la société des Missionnaires d'Afrique (SMA) -, Claude Rault a vécu une cinquantaine d'années au sein d'une toute petite communauté chrétienne sur un territoire grand comme quatre fois la France ! "Notre lot, ce n'était pas de vivre à l'intérieur de nos communautés mais d'être déjà une Église en sortie, pour reprendre ce que dit le pape François."

 

 

La plus belle image de Jésus, peut-être de l'Église, c'est Jésus à genoux, lavant les pieds de ses disciples comme le plus humble serviteur

 

 

La crise de l'Église, un appel à la conversion

 

La crise que traverse l'Église est à prendre comme un appel à la conversion. "Je crois que l'Église est appelée à refaire ce même chemin de Jésus, confie Mgr Rault, à reprendre son bâton de pèlerin et puis à se tourner vers les autres plutôt qu'à trop se préoccuper d'elle-même." Appelée à "une continuelle conversion", l'institution ecclésiale doit retrouver "sa place de serviteur". "La plus belle image de Jésus, peut-être de l'Église, c'est Jésus à genoux, lavant les pieds de ses disciples comme le plus humble serviteur."

 

Le retour à l'Évangile

 

"Convertissez-vous et croyez à l'Évangile" (Mc 1, 15) dit Jésus. Mais qu'est-ce que la conversion ? Pour Claude Rault, c'est faire "l'expérience du Christ", c'est-à-dire faire "une expérience de relation, d'abord de relation intime avec Dieu le Père et aussi une expérience de relation à l'autre". Avoir sur l'autre le même "regard de bienveillance" qu'avait le Christ, qui "n'a pas craint d'aller vers tous ceux qui le sollicitaient ou même d'aller en priorité cers les pauvres et les petits..."

 

Se convertir, est-ce changer de vie ? "Je dirais plutôt changer de vue, explique Claude Rault, se décentrer de soi-même, redécouvrir la dimension transcendante de notre existence." Et "redécouvrir la place de l'autre dans notre existence, telle que Jésus a pu la vivre, et la mettre au cœur de sa propre mission".

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don