Accueil
L'Eglise catholique à Bordeaux affirme sa fraternité avec la communauté juive
Partager

L'Eglise catholique à Bordeaux affirme sa fraternité avec la communauté juive

Un article rédigé par RCF - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 27 mai 2021
L’archevêque de Bordeaux, Mgr James, a signé signé ce mercredi 26 mai 2021, la déclaration pour la lutte contre l’anti sémitisme et l’anti judaïsme.

Une cérémonie s’est tenue à la maison Saint-Louis Beaulieu, lors d’une cérémonie officielle en présence des autorités juives de Gironde.

Cette signature fait écho à celle survenue au niveau national le premier février dernier avec le Président de la Conférence des évêques de France, Mgr de Moulin Beaufort et le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia.

Un acte concret pour marquer la fraternité judéo chrétienne.

"Il est important de comprendre les liens qui existent entre les deux communautés, dans les textes sacrés notamment", a commenté Mgr James.

Cette signature vient particulièrement appuyer une volonté de lutter contre l’anti sémitisme qui réapparait en France. 

« Notre souci est de faire en sorte de ne pas être des vecteurs de ces poisons que sont l’antisémitisme et l’antijudaïsme . Ce qui a motivé les évêques de France surtout, c’est le fait qu’on voyait resurgir ce poison-là à travers les réseaux sociaux.»

Présents lors de cette signature, les autorités juives : Eric Aouizérate, président du Consistoire israélite à Bordeaux, le Grand Rabbin Claude Maman et l’actuel Rabbin qui vient d’arriver sur Bordeaux, Moise Taieb. Ce dernier a comparé cette signature à un acte d’amour très concret, un acte aussi de réparation, appelé le Tikkoun Olam dans la foi juive.

« Nous concevons dans la tradition juive que dans tout ce que nous faisons dans notre relation à l’autre, il y a une notion de Tikkoun Olam, de réparation du monde », explique Moïse Taieb. «On fait en sorte, par notre action auprès des autres, de parfaire le monde dans lequel nous vivons.»

Dans cette démarche de fraternité, Mgr James et le Rabbin Moise Taieb ont insisté sur la nécessaire connaissance mutuelle. A ce titre, le Rabbin Taieb a indiqué vouloir davantage ouvrir la synagogue aux élèves.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don