Accueil
Législatives : malgré l'union de la gauche, Hélène Geoffroy soutiendra une candidature dissidente
Partager

Législatives : malgré l'union de la gauche, Hélène Geoffroy soutiendra une candidature dissidente

Un article rédigé par Jean-Baptiste Cocagne - RCF Lyon, le 6 mai 2022  -  Modifié le 6 mai 2022
Carte électorale · RCF Lyon Hélène Geoffroy ne digère pas l'adhésion du PS à l'union de la gauche (extrait)

Opposée à l'adhésion du Parti socialiste à la NUPES (Nouvelle union populaire écologiste et sociale), pourtant votée à la majorité jeudi soir en Conseil national du PS, la maire de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy va soutenir une candidature dissidente, celle de son premier adjoint Stéphane Gomez, dans une circonscription réservée à la France insoumise.

Hélène Geoffroy - © RCF Lyon mai 2022 Hélène Geoffroy - © RCF Lyon mai 2022

À peine votée, aussitôt piétinée : l'union de la gauche décidée à Paris en vue des législatives ne s'appliquera pas à Vaulx-en-Velin. Depuis le second tour de l'élection présidentielle, la maire socialiste de la ville Hélène Geoffroy prend régulièrement la parole pour réaffirmer son opposition à l'intégration du Parti socialiste dans la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (NUPES) regroupant la France insoumise, Europe Écologie Les Verts et le Parti communiste français. L'ancienne députée et secrétaire d’État sous la présidence de François Hollande considère que cet accord électoral, non soumis au vote des militants locaux, « organise l'effacement du Parti socialiste au profit de la gauche radicale ».

 

Pourtant, après des débats tendus jeudi 5 mai au siège du parti à Ivry-sur-Seine, le Conseil national du PS a finalement voté à 62 % des voix pour rejoindre l'alliance de gauche. Dans le cadre de cet accord, la 7e circonscription du Rhône, dont fait partie Vaulx-en-Velin, a été réservée pour un candidat de la France insoumise. Il pourrait s'agir de l'ancien magistrat Albert Lévy.

 

Mais le candidat de l'union devrait faire face à une candidature socialiste dissidente, celle du premier adjoint à la municipalité vaudaise, Stéphane Gomez. Au micro de RCF Lyon, dans l'émission Carte électorale, Hélène Geoffroy assure qu'elle va soutenir la candidature de son adjoint, qui pourrait se déclarer dans les prochains jours. 

 

Soyons sérieux : ce n'est pas un accord d'union de la gauche, c'est une forme d'accord de substitution. Dans la Métropole de Lyon, aux socialistes les territoires tenus aujourd'hui par des marcheurs ou dans des villes de droite ; et à la France insoumise, les terres socialistes.

 

Entre les lignes, Hélène Geoffroy laisse à penser qu'elle se présentera à nouveau comme Première secrétaire du Parti socialiste après les législatives. Elle l'avait déjà fait, sans succès, face à Olivier Faure en septembre 2021.

 

Je pense que l'hypothèse de voir Jean-Luc Mélenchon Premier ministre est extrêmement peu vraisemblable. Une force se lèvera pour refonder le Parti socialiste. Quelque chose se passera après les élections législatives.

 

> Un entretien à écouter en intégralité sur cette page
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don