Accueil
Législatives espagnoles : le climat échappe aux débats en pleine canicule

Législatives espagnoles : le climat échappe aux débats en pleine canicule

Un article rédigé par Alexandra Rey - Grégoire Gindre - RCF, le 21 juillet 2023  -  Modifié le 21 juillet 2023
L'Invité de la Matinale Législatives espagnoles : le climat échappe aux débats en pleine canicule

En Espagne, les élections législatives se dérouleront de manière anticipée dimanche 23 juillet. Après une victoire de la gauche aux locales, régionales et municipales, c’est un test pour le parti socialiste de Pedro Sanchez, président du gouvernement. Dans cette bataille politique où la droite et même l’extrême droite tente de se faire une place, la question du climat absente des débats. 

Les élections législatives auront lieu le 23 juillet 2023, afin de nommer les 350 députés et 208 des 265 sénateurs. Palais des Cortès à Madrid.@ Luis García (Zaqarbal) / Wikimedia Commons Les élections législatives auront lieu le 23 juillet 2023, afin de nommer les 350 députés et 208 des 265 sénateurs. Palais des Cortès à Madrid.@ Luis García (Zaqarbal) / Wikimedia Commons

37 millions d’électeurs espagnols aux législatives se déplaceront dimanche 23 juillet sous la canicule pour faire leur devoir de citoyen. Accéder aux urnes sous les 38°C prévisionnels ne sera pas mince affaire pour tous. Pourtant, le contexte climatique ne fait pas particulièrement objet de discussion durant ces campagnes. Alberto Nuñez Feijoo, membre du parti populaire annonce tout de même que l’Espagne ne doit plus connaître d’élections en juillet et août. 

La faute au tourisme 

 

Si la transition écologique fait partie des plans du gouvernement depuis plusieurs années, la dimension touristique de ce pays empêche d’en faire un sujet majeur pendant ces élections.
2ème puissance touristique mondiale, l’Espagne abrite de nombreux hôtels, piscines et golfs, très prisés par les vacanciers. Des activités qualifiées d’absurdités écologiques par Benoît Pellistrandi, historien et spécialiste de l’histoire politique et culturelle de l’Espagne contemporaine. Selon l'association militante Extinction Rebellion Spain, pour l’entretien des golf espagnols, chaque jour, c’est l’équivalent de la consommation d’eau des populations combinées de Madrid et Barcelone qui est dépensé. 

 

Le professeur précise : « de grandes mutations sont sans doute à faire, mais elles supposent un changement de culture et des réorientations économiques stratégiques. La classe politique ne semble pas vouloir en faire un thème politique majeur [NDLR : pour ces élections] ». Des objectifs qui seront atteignables sur le long terme, mais qui ne seront pas pour tout de suite, sûrement par peur de perdre des votes selon Benoît Pellistrandi.

Des efforts considérables 

 

Si les candidats aux élections évitent les problématiques environnementales, l’Espagne est malgré tout un des bons élèves de l’Europe en matière de transition écologique. Selon Benoît Pellistrandi, si le sujet climatique n’est pas mis à l’honneur, il n’efface pas pour autant les « efforts considérables de l’Espagne sur les énergies renouvelables ». En effet, sur ces dix dernières années des éoliennes ont poussé un peu partout sur le territoire, permettant à l’Espagne de produire près de 40% de son électricité en énergies renouvelables. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don