Accueil
Législatives : Enzo Giusti en campagne dans la 3ème circonscription
Partager

Législatives : Enzo Giusti en campagne dans la 3ème circonscription

Un article rédigé par Manon Reinhardt - RCF Nice Côte d'Azur, le 14 juin 2022  -  Modifié le 14 juin 2022
L'info de la Côte d'Azur Législatives : Enzo Giusti en campagne dans la 3ème circonscription

Enzo Giusti est l'unique candidat de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) qualifié pour le second tour dans les Alpes-Maritimes et le Var. Tractage, déambulation, porte-à-porte, il multiplie les actions pour mobiliser.

 

 

 

Enzo Giusti et Mireille Damiano, suppléante, font campagne pendant l'entre-deux tours. Photo NUPES 06 Enzo Giusti et Mireille Damiano, suppléante, font campagne pendant l'entre-deux tours. Photo NUPES 06

"La gauche et les écologistes au second tour !" scandent Enzo Giusti et son équipe de militants dans les rues de la 3ème circonscription. Dimanche 19 juin, il affrontera Philippe Pradal, candidat de la majorité présidentielle et ancien maire de Nice. Au premier tour, ce dernier est arrivé en tête avec 26,4% des voix contre 21,9% pour son concurrent, Enzo Giusti. 

 

 

Il faut rappeler aux gens que c'est maintenant 

 

 

En sillonnant le terrain, l'objectif pour ce prétendant à la députation est d'abord de convaincre les abstentionnistes : "Cela fait longtemps que les électeurs n'ont pas eu cette possibilité donc c'est presque rentré dans leur esprit que c'est comme ça et que ça ne pourra pas être autrement, estime Enzo Giusti. Notre boulot, c'est de montrer que l'on a réussi quelque chose d'exceptionnel au premier tour. Il faut rappeler aux gens que c'est maintenant !"

 

 

 

 

Le candidat défend notamment la retraite à taux plein à 60 ans et prône plus de justice sociale. "20% de la population niçoise vit sous le seuil de pauvreté. rappelle-t-il à une riveraine qu'il tente de mobiliser lors d'une déambulation dans le quartier de la Libération. Les étudiants font la queue pour avoir l'aide alimentaire, vous trouvez cela normal ?"  Nice est la quatrième ville la plus pauvre de France.

 

 

Un espoir pour l'union de gauche

 

 

Enzo Giusti alerte sur l'urgence démocratique, écologique et sociale. "On se bat pour le pouvoir de vivre et non pour le pouvoir d'achat, pour l'accès aux logements, l'accès aux transports, notamment à La Trinité où dès 7 heures du matin il y a des embouteillages monstres car on a fait le choix du tout voiture." 

 

 

L'équipe d'Enzo Giusti déambule sur le marché de la Libération à Nice. Photo NUPES 06

 

 

Le candidat représente "l'espoir" pour l'Union populaire alors que le département des Alpes-Maritimes n'a pas connu de députés de gauche depuis 20 ans

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don