Accueil
Législatives en Vendée : Zoom sur la troisième circonscription
Partager

Législatives en Vendée : Zoom sur la troisième circonscription

Un article rédigé par Célia Gueuti, Tanguy Papin - RCF Vendée, le 8 juin 2022  -  Modifié le 8 juin 2022
Législatives Vendée 2022 Union des droites et rôle local des députés : Zoom sur la 3eme circonscription

Qui sont les candidats, quels sont les sujets forts de chaque circonscription ? Pour vous aider à y voir plus clair dans les élections législatives du 12 et 19 juin, cette semaine RCF vous résume les enjeux de chaque circonscription une à une. Aujourd’hui, la troisième circonscription.

Circo 8503 @BOGAERTCindy Circo 8503 @BOGAERTCindy

Direction la côte pour cette troisième division. Elle comprend toute la côte ouest du département et les îles, de Noirmoutier aux Sables d'Olonne en passant par l'Ile d'Yeu ou Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Au total, 34 villes et 135 000 personnes sont inscrites sur les listes électorales de cette zone.

Cette circonscription compte le moins de candidats de la Vendée, seules 8 personnes se présentent. Comme dans la plupart des autres circonscriptions, il y a eu une investiture pour l’union de gauche, une pour les marcheurs et une pour les républicains. Le Mouvement de la Ruralité et Vendécologie, plus difficiles à placer sur l'échiquier politique, sont aussi présents.

Fait remarquable à l’extrême droite, Seul le Rassemblement National et Debout la France ont un représentant. C’est une des rares circonscriptions où le parti Reconquête n’a pas de candidats. Selon Eric Mauvoisin-Delavaud, le candidats du parti dans la 1ère circonscription, c’est parce qu’une union y a été pensée. Alain Blanchard serait donc le représentant de « la droite souverainiste », sans se présenter sous cette casquette.

Le conseiller municipal des Sables-d’Olonne est en effet investi par le parti des Républicains. Il assure ne pas avoir eu de discussion avec le parti Reconquête au sujet d'une alliance. Mais l’ombre de Philippe de Villiers, dont il est proche et qui, lui, s’est engagé auprès d’Eric Zemmour, plane au-dessus de cet arrangement. Alain Blanchard soutient, dans ses mots, une « union de la droite » et semble jouer sur l’aile la plus à droite des Républicains. C’est ce que constate Freddy Roy, spécialiste en communication politique et chargé de cours à la Sorbonne Paris Nord ainsi qu’à l’ICES.

Alain Blanchard a repris des slogans d'Eric Zemmour pendant la campagne présidentielle et s'est montré timide à soutenir Valérie Pécresse. 

Le candidat a également le soutien du maire des Sables-d’Olonne, Yannick Moreau, et une base électorale plus solide que d’autres candidats Républicains. Si on se base sur les résultats du premier tour de la présidentielle, les Républicains ont encore une réserve de votants dans la 3ème circonscription. Mais les votes des électeurs de droite ne lui sont pas acquis pour autant.

Marine Le Pen a fait 24,02 % dans cette circonscription. Corinne Fillet, la secrétaire du groupe RN au conseil régional, est une candidate sur laquelle il faut compter. 

Avec eux, au deuxième tour, beaucoup supposent que ce sera Stéphane Buchou. Il a la base électorale la plus confortable. En avril, son parti, LREM, est arrivé en tête dans deux tiers des communes du secteur avec environ 35% des voix. Et puis il est le député sortant, un avantage dans ces élections locales.

Des candidatures de gauche plus en retrait

À gauche il y a Philippe Festien de Lutte ouvrière et la NUPES. Le parti de Nathalie Artaud a reçu en moyenne 0.75% des voix aux présidentielles. Pour la NUPES, si on additionne les résultats des partis qui composent cette nouvelle union, le score est bien en dessous de celui de Marine Le Pen. S’il se qualifiaient pour le deuxième tour, ce serait donc une grande surprise. Et historiquement, il n’y en a pas eu beaucoup dans cette circonscription. On y vote pour le centre droit depuis au minimum 1958.

Il y a tout de même eu un petit écart en 2017 : Stéphane Buchou avait remporté le siège de député comme tous ses collègues marcheurs vendéens. Mais il n'avait pas eu à battre le député sortant Yannick Moreau puisque le maire des Sables-d’Olonne avait décidé de ne pas se représenter.

Un territoire tourné vers la mer ...

La plupart des professions de foi sont arrivées dans vos boîtes aux lettres. Sinon, elles sont consultables sur le site internet programme-candidats.interieur.gouv.fr. Côté contenu, beaucoup de candidats de la 3ème circonscription ont fait le choix de ne pas parler de sujets locaux. Ils se contentent d’une profession de foi commune à tous les candidats qui se présentent pour un parti comme Jean-Baptiste Moreau du Mouvement de la Ruralité.

Il n’y a par exemple presque aucune mention de la pêche dans les programmes. C’est pourtant un sujet qui devrait être discuté pendant la prochaine législature. L’Ile d’Yeu, le Port du Bec à Bouin, Saint-Gilles, … Sur la 3e circonscription, on compte 6 des 7 ports les plus importants de Vendée. José Jouneau, président du COmité REgional des Pêches maritimes et des Élevages Marins des Pays de la Loire (COREPEM) parle de ce besoin pour les députés de connaitre les besoins locaux pour mieux les défendre au niveau national.

La société évolue et il faut l'entendre et le faire remonter dans tous ses aspects. Je crains qu'on nous impose cette méconnaissance des sujets de la pêche alors que c'est un sujet lourd sur le littoral vendéen, qui dépasse largement le seul problème de la surpêche.

... et vers le tourisme

Tourisme qui aide l’économie mais qui crée aussi des problèmes de logement sur le littoral. Stéphane Buchou en parle dans son programme. Nulle part, sur la côte, on peut acheter un logement à moins de 1900 euros au mètre carré. Le problème est encore plus accentué à Noirmoutier. Elise travaille à L’Epine, elle est revenue il y a deux ans sur l’île de son enfance et elle peine à trouver un logement correct.

C'est très compliqué car la majorité des locations sont saisonnières, d'avril à septembre. Les faibles salaires sur l'île empêchent aussi de couvrir les loyers. Et pas la peine d'envisager d'acheter. Pourtant une grande partie des maisons sont inhabités. C'est triste, une île à volets fermés où les jeunes sont obligés de partir. 

Autre sujet, toujours lié à la mer : l’érosion du littoral. Même si aucune des communes de la 3ème circonscription n’est considérée comme prioritaire par l’Etat ( elles ne l’ont pas non plus demandé), toutes sont touchées à des échelles différentes.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Les députés vendéens seront élus les 12 et 19 juin 2022
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Législatives Vendée 2022

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don