Accueil
Législatives en Vendée : Zoom sur la cinquième circonscription
Partager

Législatives en Vendée : Zoom sur la cinquième circonscription

Un article rédigé par Auberi Maitrot, Tanguy Papin - RCF Vendée, le 10 juin 2022  -  Modifié le 10 juin 2022
Législatives Vendée 2022 Qui pour affronter Pierre Henriet? Zoom sur la 5ème circonscription de Vendée

Qui sont les candidats, quels sont les sujets forts de chaque circonscription ? Pour vous aider à y voir plus clair dans les élections législatives du 12 et 19 juin, cette semaine RCF vous résume les enjeux de chaque circonscription une à une. Aujourd’hui, la cinquième circonscription.

circo 8501 @BOGAERTCindy circo 8501 @BOGAERTCindy

10 candidats se battent pour le siège de député dans le  Sud Vendée. La circonscription s’étend de Sainte-Hermine à Benet en passant par la Châtaigneraie, Fontenay-le-Comte et Luçon sans oublier L’Aiguillon-la-Presqu’île. C’est la zone avec le moins d’habitants inscrits sur les listes électorales : à peine 80 000. Freddy Roy, expert de la politique en Vendée et chargé de cours à l’ICES et à la Sorbonne Paris Nord, présente aussi un contexte économique et social bien différent du reste du département :

Le rapport de la population à l'emploi est bien différent par rapport au reste du département. Il y en a aussi moins. Par ailleurs, les échanges s'y font plus avec Niort ou La Rochelle, avec le reste de la plaine. 

C’est aussi là-bas que les députés passionnent le moins les foules. Aux législatives de 2017, presque un électeur sur deux ne s’était pas rendu aux urnes. Comme partout ailleurs en Vendée, c’est alors La République en marche qui s’est imposé. C’est même le plus jeune député de France qui est élu ici : Pierre Henriet né en 1991. Il a même battu le député sortant de gauche Hugues Fourage. Une victoire inattendue à l’époque.

Pierre Henriet a une bonne présence sur le terrain. Il vient d'une famille implantée localement, son père étant maire depuis de nombreuses années dans cette circo. Et puis à l'Assemblée il n'a pas fait de vagues. 

Une seconde place ouverte

Contrairement à nos quatre autres circonscriptions, la question n’est pas de savoir si Pierre Henriet sera au second tour. Sa qualification est certaine. Pour son adversaire, impossible de se prononcer. C’est la seule circonscription qui a déjà basculé à gauche, une fois sous Mitterrand et une fois sous François Hollande. Et aux dernières présidentielles la gauche a recueillit plus d’un quart des votes. De quoi laisser une part d’incertitude selon Freddy Roy :

Sous la Vème République, toute la Vendée envoyait des députés de droite, sauf en 1981 et 2012. La cinquième circonscription peut basculer au gré des vagues nationales. 

La NUPES sera représentée par l’insoumise trentenaire Timothée Thibaud-Lalère. Lutte ouvrière et le partir ouvrier indépendant démocratique ont aussi des candidats dans cette circonscription.

Un important réservoir de voix pour le RN

Le Rassemblement national est arrivée en tête dans environ la moitié des communes de la circonscription en avril. Si on additionne avec les voix de Reconquête et de Debout la France, on atteint même presque 37% au premier tour de la présidentielle. L’extrême droite part cependant désunie le 12 juin, mais pourrait bien se qualifier pour le second tour. Même si la candidate du parti de Marine Le Pen, Isabelle Magnin est à l’image du reste des candidats RN en Vendée : une quasi inconnue.

L'accès aux soins en tête des problématiques

Sur les professions de foi, certains, comme le Mouvement de la Ruralité ou le Parti animaliste, déclinent des thèmes nationaux. Pour les autres, il y a deux thèmes qui reviennent.

En tête, le problème de l’accès au soin. Les urgences de Luçon ont failli fermer tous l’été, il y a un an par manque de personnel, et le problème est loin d’être réglé. Éveline de Luz est membre de l’association des usagers pour la défense du service public :

On doit donner les moyens au service d'urgence de Luçon de fonctionner dans des conditions acceptables pour les gens et pour les équipes médicales. Le droit à la santé est un droit fondamental duquel répond l'Etat. 

Et puis l’autre enjeu concerne l’aménagement du territoire. Le projet d’autoroute entre Fontenay-le-Comte et Rochefort, sur une distance de 64 kilomètres, a été déclaré d’utilité publique en 2005, avant d’être abandonné 10 ans plus tard, sous l’influence de Ségolène Royale, alors ministre de l’Environnement.

Depuis les départements de la Vendée et la Charente maritime, mais aussi les acteurs économiques locaux, n’ont cessé de redire la nécessité d’une liaison fluidifiée et sécurisée. Mais rien n’a vraiment bougé ces dernières années, les collectivités locales attendant encore un engagement de l’État.

En début d’année, les deux départements ont annoncé une alternative : la route qui relie l’A83 à Fontaines sera réaménagée. Une trois voies sera créée à partir du tracé existant en passant par Vix et l’Île-d’Elle, contournant ainsi le centre de Marans. C’est là que se concentrent les bouchons à cause des feux. Pour le moment les travaux n’ont pas encore commencé et des études sont encore en cours.

Le reste du programme des dix candidats doit être arrivé dans votre boîte aux lettres. Sinon, il est consultable sur le site programme-candidat.interieur.gouv.fr

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don