Accueil
RCF Législatives en Moselle : le Rassemblement national confirme son implantation dans l’ancien bassin sidérurgique

Législatives en Moselle : le Rassemblement national confirme son implantation dans l’ancien bassin sidérurgique

Un article rédigé par Cédric ROUILLON - RCF, le 30 juin 2024  -  Modifié le 4 juillet 2024

L’Est de la Moselle avait déjà désigné des députés RN lors des dernières législatives, leur ancrage se confirme avec deux députés élus dès le premier tour : Kévin PFEFFER atteint 50,9% dans la 6ème Circonscription (Forbach) et Alexandre LOUBET 53,33 dans la 7ème circonscription, du côté de Saint-Avold. Partout dans le département, le RN place ses candidats en tête, ce qui devrait amener à des duels dans les 7 circonscriptions restantes. 

Les candidats devant les résultats, à la préfecture de la Moselle Les candidats devant les résultats, à la préfecture de la Moselle

 

 

 

La 6ème et la 7ème circonscription de la Moselle déjà confirmées pour le RN

S’il attribue d’abord son score au « travail de terrain mené depuis 2 ans avec son équipe », Alexandre LOUBET le reconnait lui-même : le contexte national a porté les candidats RN bien au-delà des résultats des dernières législatives.

Elu avec 53,33% des exprimés, Alexandre LOUBET laisse dernière lui Luc MULLER (Union de la Gauche) 18,53%, Yasmine SELMANI (Ensemble) 18,03%, et l’ancien maire de Saint Avold André WOJCIECHOWSKI (8,23%).

Alexandre LOUBET, député Rassemblement National de la Moselle

 

 

De son côté, Kévin PFEFFER s’impose lui aussi avec une majorité absolue (50,90%), devant le maire de Forbach, Alexandre CASSARO (LR - 21,23%), Claire BLADT (Union de la Gauche – 21,21%), et Dominique FEISS (3,69%).

 

Le RN partout premier en Moselle

 

La vague annoncée s'est confirmée. Sur l'ensemble des circonscriptions, le Rassemblement National a pris les devants. Même des députés réputés très implantés, comme Fabien DI FILIPPO, dans la 4ème circonscription, ne peuvent résister à l'élan national. 

A Metz, alors que la ville regarde à gauche depuis plusieurs scrutins, les candidats du Nouveau Front Populaire arrivent tous à la troisième place, derrière les anciens députés macronistes ou l'UDI Nathalie Colin-Oesterlé. Tous devraient laisser leur place pour faire barrage au RN. 

 

Participation
Participation
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don