Accueil
RCF Législatives : derrière la déception politique, le jackpot financier du RN
Partager

Législatives : derrière la déception politique, le jackpot financier du RN

RCF, le 10 juillet 2024  -  Modifié le 10 juillet 2024

Les sondages plaçaient le Rassemblement National en première position. Finalement, un peu plus de 120 candidats ont été élus, loin des 182 députés du Nouveau Front Populaire. Mais pour le RN, c'est tout de même une augmentation importante : 35 députés supplémentaires grâce à ces législatives anticipées. De quoi assurer au parti de Marine Le Pen une importante manne financière. 

Le mercredi 10 juillet, les députés du RN faisaient leur rentrée à l'Assemblée Nationale. ©Hans Lucas/Daniel Dorko Le mercredi 10 juillet, les députés du RN faisaient leur rentrée à l'Assemblée Nationale. ©Hans Lucas/Daniel Dorko

Sans surprise, Marine Le Pen a été réélue présidente du groupe RN à l'Assemblée Nationale le mercredi 10 juillet, jour où les députés du Rassemblement national faisaient leur rentrée dans les couloirs du Palais Bourbon. 

Déception politique, victoire financière

Dans une allocution, Jordan Bardella leur a demandé d'être « parfaitement irréprochables », après les nombreux dérapages de candidats qui ont entaché la campagne d'entre-deux-tours. Le président du parti à la flamme a promis "un examen de conscience" après la déception de dimanche.

Une déception sur le plan politique, mais dans les urnes, c'est un record. Le RN a explosé ses précédents records aux élections législatives, en obtenant plus de 9 millions de voix au premier tour. C'est deux fois plus qu'en 2022. Cette performance historique assure au parti un financement public colossal : près de 15 millions d'euros d'aides publiques chaque année. 

La manne financière

Ce jackpot financier résulte du mode de calcul des aides publiques, basé sur le nombre de voix obtenues au premier tour, et le nombre de parlementaires élus au second. Chaque suffrage exprimé au premier tour rapporte environ 1,61 euro. Et chaque parlementaire élu, environ 37 000 euros. Grâce à ce mécanisme, le RN touchera chaque année cinq millions d'euros supplémentaires. Le parti de Jordan Bardella, qui ne comptait que deux députés en 2017, est désormais le plus grand bénéficiaire des subventions publiques.

Ce jackpot lui permettra de continuer son désendettement, amorcé alors que le parti était le plus endetté de France en 2021. Des finances qui permettront à Marine Le Pen d'aborder sereinement les prochaines élections présidentielles. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don