Accueil
Législatives: Christelle d'Intorni (LR) veut "proximité et fidélité" à l'Assemblée
Partager

Législatives: Christelle d'Intorni (LR) veut "proximité et fidélité" à l'Assemblée

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 15 mai 2022  -  Modifié le 15 mai 2022
L'info de la Côte d'Azur Législatives: Christelle d'Intorni (LR) veut "proximité et fidélité" à l'Assemblée'

RCF Nice Côte d'Azur et Nice-Presse vous proposent un rendez-vous avec les candidats des trois circonscriptions niçoises. Dans la 5ème circonscription, la maire de Rimplas, Christelle d'Intorni, porte les couleurs de LR.

Christelle d'Intorni dans le studio de RCF à Nice - Photo Nice-Presse Christelle d'Intorni dans le studio de RCF à Nice - Photo Nice-Presse

Elle a 37 ans, mère de 2 enfants et maire d'une commune. Et voilà Christelle d'Intorni à l'assaut de l'Assemblée Nationale. L'avocate, adhérente aux LR depuis 2015 a pour souhait "d'être dans la proximité et la fidélité" à une famille politique. Elle estime que Marine Brenier est coupable de "trahison" à sa famille politique. 

 

Une circonscription touchée par la tempête Alex

 

"Les problématiques environnementales ne sont pas propre à un parti" explique Christelle d'Intorni qui rappelle volontiers l'action du département et d'Eric Ciotti, "une véritable aide" pour "la reconstruction" (rappelons que la métropole Nice Côte d’Azur avait voté en 2020 un plan de 1 milliard d’euros, avec notamment 750 millions d’euros pour les routes). Christelle d'Intorni estime aujourd'hui que "l'Etat n'est pas au rendez-vous et ne respecte pas ses engagements".

 

La sécheresse, la santé: enjeux du Haut-Pays

 

"Essayer de voir sur le terrain quelles sont les solutions comme de l'héliportage" pour l'eau en cas de sécheresse dit Christelle d'Intorni. Sur la santé, la maire de Rimplas rappelle qu'elle a mis en place une navette gratuite pour se rendre dans la maison de santé. 

 

Je suis fondamentalement contre la fusion métropole - département

 

Christelle d'Intorni se bat contre une mesure lancée par Emmanuel Macron: le rapprochement des collectivités. Et si c'était le cas pour un département et une métropole ? "Je suis fondamentalement contre" dit la maire de Rimplas qui "ne sait pas comment (elle) pourra avoir des projets qui puissent aboutir sans l'aide du département sans même avoir un droit de regard". 

 

 

 

 

La candidate promet aussi de "rendre du pouvoir d'achat aux électeurs en ramenant le prix de la taxe à 1€50 le litre pour l'essence, de n'avoir aucune retraite inférieure au SMIC et d'augmenter au moins de 5 milliards d'euros le budget de la sécurité". 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don