Accueil
RCF Législatives : 56 candidats dans le Finistère

Législatives : 56 candidats dans le Finistère

Un article rédigé par Ronan Le Coz - RCF Finistère, le 22 juin 2024  -  Modifié le 23 juin 2024

Les électeurs du Finistère sont appelés aux urnes le 30 juin prochain pour le premier tour des élections législatives. 56 candidats se présentent pour ce scrutin sur les huit circonscriptions finistériennes. Ils étaient 89 en 2022. Et tous les députés sortants se représentent.

Les élections législatives auront lieu les 30 juin et 7 juillet 2024 - © vie-publique.fr Les élections législatives auront lieu les 30 juin et 7 juillet 2024 - © vie-publique.fr

Dans le département du Finistère, sept circonscriptions sur huit étaient dans les mains de la majorité présidentielle, à l'issue du scrutin de 2022. Certaines pourraient faire la bascule cette année.

1ère circonscription (Quimper)

Six candidats se présentent dans cette circonscription. Parmi eux, la députée sortante Annaïg Le Meur (Renaissance). Elle aura face à elle le candidat du Nouveau Front Populaire Grégory Lebert, écologiste, qui était dans la course en 2022, ainsi qu'Alain Le Grand, candidat pour Les Républicains. A l'extrême droite, deux candidates : Christel Hénaff, pour le Rassemblement national, et France Herman pour Reconquête ! Lutte ouvrière présente également un cadidat : Serge Hardy.

2ème circonscription (Brest)

C'est la circonscription avec le plus de candidats dans le département... Ils seront dix ! Le député sortant est Jean-Charles Larsonneur, étiqueté au centre mais indépendant. Élu au sein de la majorité présidentielle lors des derniers scrutins, il aura face à lui un candidat Renaissance, Tristan Bréhier, secrétaire départemental du parti d'Emmanuel Macron. Françoise Houard, conseillère municipale d'opposition à Brest sera candidate pour Les Républicains. A gauche, le Nouveau Front Populaire sera représenté par le candidat LFI Pierre-Yves Cadalen, qui était déjà présent au deuxième tour en 2022. A l'extrême-droite, le candidat du Rassemblement National est Denis Kervella et Alain Rousseau représentera Reconquête ! Notons également les candidatures de Geneviève Henry (Ecologie au centre), Melvyn Hita (Décidemos), Rémy Collard (Lutte ouvrière) et un candidat hors-parti (mais passé par Les Républicains, puis le Rassemblement National), Martial Koffi.

3ème Circonscription (Brest Iroise)

Le candidat sortant Didier Le Gac (Renaissance) sera de nouveau sur la ligne de départ, pour la majorité présidentielle. Face à lui : sept autres candidats. A gauche, l'unité du Nouveau Front Populaire s'est faite autour de la candidature de Pierre Smolarz (La France insoumise). Martine Donval représentera le Rassemblement national. Marie-Louise Thomas sera candidate pour Debout la France. A l'extrême gauche, Matthieu Muller est le candidat Lutte Ouvrière. Trois candidats sans étiquette seront également là : Annie Colinet (Sans étiquette - Décidons nous même), Ronan Perrot et Hélène Fave.

4ème circonscription (Morlaix)

Sandrine Le Feur, la députée sortante, se représente pour Renaissance. Elle aura face à elle quatre candidats. A droite, l'ancienne maire de Morlaix Agnès Le Brun (divers droite). A l'extrême droite Tony Bihouée pour le Rassemblement national. Déjà candidate en 2022, à gauche, Sylvaine Vulpiani (Génération.s) représentera le Nouveau Front Populaire. Et à l'extrême gauche Patricia Blosse sera candidate pour Lutte ouvrière.

5ème circonscription (Landivisiau)

Huit candidats sont sur la ligne de départ, dont la députée sortante Graziella Melchior (Renaissance). Dans cette 5ème circonscription du Finistère, qui regroupe les pays de Landivisiau, Landerneau et Lesneven ainsi que deux communes importantes de la métropole brestoise, Guipavas et Le Relecq-Kerhuon, Les Républicains présentent un candidat, Félix Briant. A gauche, le Nouveau Front Populaire s'est rassemblé derrière une candidate du Parti Communiste Français, Gladys Grelaud. A l'extrême gauche, Christian Cajean représentera Lutte Ouvrière. De l'autre côté du spectre politique, à l'extrême droite, le Rassemblement National sera représenté par Renée Thomaïdis, qui s'est déjà présentée à plusieurs scrutins. Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan présente un candidat, Alexandre Martin. Citons également la présence de Dominique Lerestif (Le Centre : rester libre, alliance centriste, territoires en mouvement). Enfin Marcel Berrou sera le candidat régionaliste sur cette circonscription, sous les couleurs de Pour la Bretagne.

6ème circonscription (Carhaix - Crozon)

Ils seront sept candidats dans cette très grande circonscription, dont la sortante socialiste Mélanie Thomin qui sera la candidate du Nouveau Front Populaire pour ce scrutin. Le centriste Erwan Crouan est le candidat soutenu par la majorité présidentielle. Patrick Le Fur, conseiller régional Rassemblement National, représentera le parti de Jordan Bardella. Sont également candidats Evelyne Carayon pour Reconquête !, Philippe Cordier pour Lutte Ouvrière, Kenny Delferrière pour le Nouveau parti anticapitaliste révolutionnaire et Tugudal Perennec (Sans étiquette).

7ème circonscription (Pont-L'Abbé)

C'est la circonscription des principaux ports de pêche du Finistère, de Douarnenez au Pays Bigouden... Liliana Tanguy, députée sortante Renaissance, se représente. Les Républicains présentent aussi un candidat en la personne de Marc Raher. Annick Alanou représentera le Rassemblement National pour ce scrutin. A gauche, le candidat NFP sera un Insoumis Jugdeep Harvinder. Notons enfin les candidatures de Aela Malet pour le Parti Breton, Jacques Tanguy pour Résistons, et Régis Debliqui pour Lutte Ouvrière.

8ème circonscription (Quimperlé)

La 8ème circonscription du Finistère regroupe tout le pays de Quimperlé, et aussi Concarneau, grand port de pêche. Le sortant est le député MoDem Erwan Balanant, qui se représente. Face à lui, à l'extrême droite, le candidat Rassemblement national sera Christian Pérez. Particularité de cette circonscription : c'est la seule où la gauche part désunie. Le Nouveau Front Populaire sera en effet représenté par Thomas Le Bon pour La France insoumise, mais il aura à ses côté le maire socialiste de Riec-sur-Belon, Sébastien Miossec, qui porte une candidature dissidente. Enfin, Anne Morel représentera le parti Lutte Ouvrière.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don