Accueil
RCF Législatives 2024: Les candidats de la circonscription de Montluçon
Partager

Législatives 2024: Les candidats de la circonscription de Montluçon

Un article rédigé par Jérémi COULON - RCF Allier, le 19 juin 2024  -  Modifié le 21 juin 2024

7 candidats se présentent sur la circonscription de Montluçon. Ils sont présentés dans cet article dans l'ordre préfectoral (tirage au sort du dimanche 16 juin)

rcf03 rcf03

RN: Jorys BOVET (Supp. Jérôme DUCHALET)

Député sortant. Score obtenu en 2022: 50,22%.

JB

En attente de réponse du candidat.

LR: Romain LEFEBVRE (Supp. Didier LINDRON)

RL

Age: 38 ans 

Profession: Attaché territorial - fonction publique 

Mandats électoraux: Adjoint au Maire de Montluçon en charge des sports, de la vie associative et des cérémonies commémoratives - Conseiller communautaire - Montluçon Communauté 

Lien avec le territoire : Je suis né dans le Bourbonnais, j’ai mes amis et ma famille à Montluçon. Je suis investi dans plusieurs associations locales 

Suppléant: Didier LINDRON

Quel député serez-vous ?

Un Député de terrain, de proximité, à l’écoute des concitoyens comme je le suis en tant qu’adjoint au Maire, proche des administrés. Je serai un Député qui votera des lois de bons sens. Je soutiendrai celles qui seront bonnes pour notre territoire et je m’opposerai à celles qui pourraient le desservir. Aussi avant de voter les lois il sera important pour moi de consulter les acteurs locaux afin d’avoir une expertise sur la situation sur notre territoire.

Quelle priorité pour le pays ?

4 priorités à mon sens :

Le pouvoir d’achat 

La sécurité/ Autorité de l’Etat 

La santé 

La ruralité avec nos agriculteurs, notre environnement et l’aménagement du territoire.

Quel Premier ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?

Laurent WAUQUIEZ 

Il est le Président de la Région Auvergne Rhône Alpes depuis 2015 et a su investir dans les territoires, grâce aux économies et à la bonne gestion de la collectivité 

Nouveau front populaire: Louise HERITIER (Supp. Marie-Claude MONCELON)

LH

Âge: 27 ans

Profession: comédienne et metteuse en scène

Mandats électoraux: aucun

Lien avec le territoire:  Je suis arrivée dans l'Allier par mon premier contrat de travail au Théâtre des Ilets (anciennement les Fédérés) à Montluçon. Dans le cadre de mon travail je sillonne les routes du Bourbonnais pour y jouer des spectacles le plus souvent gratuits et hors des murs des théâtres. J'ai des responsabilités syndicales locales à Montluçon.

Suppléante: Marie Claude Moncelon

Quelle députée serez-vous ?

Je suis militante depuis toujours. Si je suis députée, mon engagement dans les institutions sera à l'image de mon engagement militant bénévole de ces dernières années:
Je serai présente sur le terrain, engagée dans les luttes et en contact avec les gens pour ne jamais devenir une députée hors-sol et toujours travailler à répondre aux vrais besoins.
Je porterai au parlement les combats que j'ai mené dans les mouvements sociaux; redistribution des richesses, défense de nos droits sociaux (code du travail, chômage, retraite) , reconstruction des services publics (école, train, hopital ...) dont nous manquons ici, j'oeuvrerai aussi pour la redistribution des pouvoirs pour une vraie participation citoyenne aux décisions, à l'égalité entre les hommes et les femmes et à la lutte contre le changement climatique.

Quelle priorité pour le pays ?

Notre priorité doit être une vie digne pour tous et toutes. Il est de plus en plus difficile de joindre les deux bouts pour la majorité d'entre nous. Avec une majorité à l'assemblée pour le Nouveau Front Populaire nous bloquerons les prix des produits alimentaires, de l'énergie et de l'essence, nous porterons le SMIC à 1600 € net ainsi que le minimum vieillesse à 1100 € et nous supprimerons immédiatement la réforme des retraites de Macron. Ce programme de redistribution des richesses sera financé par une taxe sur les superprofits et les grandes fortunes.

Quel(le) Premier(e) ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?

Si le Nouveau Front Populaire obtient la majorité, le 1er ministre sera issu du plus grand groupe parlementaire de la coalition. Il ou elle aura pour responsabilité d'appliquer le programme sur lequel les organisations de gauche se sont accordées; un programme de rupture avec la politique d' E. Macron, répondant aux urgences sociales, écologiques, démocratiques et pour la paix.

Reconquête! : Alice GONCALVES (Supp. Maxime LEBLANC)

La candidate reste injoignable à ce jour.

Rattaché au RN (nuancé DVD par la préfecture): Nicolas ROUSSEAUX (Supp. Marie-Hélène SEGUIN)

Âge: 47 ans

Profession: Chef d’entreprise sur Montluçon

Mandats électoraux: aucun

 Lien avec le territoire: Arrière petit fils du Comte de Maussion de Candé, officier de la 1ere guerre mondiale propriétaire du Chateau de Brignat vendu à la mairie pour en faire le centre de loisirs Jean Negre. Petit-fils du Dr Michel Rousseaux médecin à la SAGEM (Safran) et ayant son bureau place de la poterie à Montluçon. Je suis un habitant de Montluçon ayant fait toute ma scolarité à Ste Philomène et St Joseph. Mes activités professionnelles sont effectuées dans le centre de la ville et j’ai pu voir le changement depuis 40 ans passant d’une vie de quartier paisible à une vie de quartier sensible !

 Suppléante: Marie-Hélène Seguin

 Quel député serez-vous ?

Je refuse le choix entre la candidate de Gaza (Louise Heritier de LFI voulant semer le chaos en France) et le candidat de Gannat (Mr Bovet député sortant qui habite la ville de Gannat et qui n’a pas cru bon devoir résider sur la circonscription depuis son élection) [NDRL: Les députés ne sont pas tenus d'habiter dans leur circonscription] 40 ans d’immigration sans limites ça suffit ! A Montluçon il est plus facile de trouver un migrant à chaque coin de rue plutôt qu’un médecin. Cette situation qui met en danger la vie d’autrui est une faute lourde de l’Etat et des gouvernements précédents. Je serai donc le vrai député local sur le banc RN à l’Assemblée Nationale

 Quelle priorité pour le pays ?

 L'Etat met en danger la sécurité financière du peuple (droit de propriété, fruit du travail, etc) en organisant littéralement un racket fiscal massif sur les classes moyennes ! Ce racket est en réalité une escroquerie d'Etat pour assurer à la fois le train de vie des fonctionnaires et surtout des politiques publiques totalement anti-nationales dont une grande partie sert à financer des subventions d'aides aux migrants, l'aide médicale d'état, etc.

La taxe foncière et d'ordure ménagère a augmenté de 30 % sur les dernières années pour un service dont la fréquence de passage des camions bennes a été divisée par 2 ! On paye donc un service amputé de moitié à un prix 30 % plus cher qu'avant ! L'argent généré sert donc à autre chose qu'au financement du service d’enlèvement d'ordures... 

Quel(le) Premier(e) ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?

Ce choix relève exclusivement des prérogatives du président de la République et le résultat des législatives n’est pas à ce jour connu....

Ensemble/MODEM: Laurence VANCEUNEBROCK  (Supp. Gaétan JARDILLIER)

LV

Âge: 54 ans

Profession: Brigadier Cheffe de Police Nationale

Mandats électoraux: aucun

Lien avec le territoire: Je demeure sur la commune de Doyet, j'emménage à partir du 15 Juillet sur Montluçon, j'ai été députée de 2017 à 2022 et je suis présidente du MoDem de l'Allier.

Suppléant: Gaétan Jardillier

Quelle députée serez-vous ?

Les français ont montré leur besoin d'écoute et d'action. Je serai donc la députée de tous nos concitoyens, quels qu'ils soient, et comme je l'ai d'ailleurs déjà été. Une députée au service du public comme je le suis après 30 ans de Police. Et j'espère que mon action auprès des Bourbonnais ne sera pas entravée comme elle l'a été avec la crise de la COVID pour être proche d'eux le plus possible.

Quelle priorité pour le pays ? 

Améliorer le pouvoir d'achat, restaurer la sécurité, préserver l'environnement, renforcer l'accès aux soins pour tous, refonder l'école de la république, un logement digne, soutenir la croissance et consolider le pacte républicain.

Quel Premier ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?

Gabriel Attal. Il a déjà gouverné, et est le seul à pouvoir redresser notre économie contrairement aux programmes des extrêmes qui ne tiennent en aucune manière compte du budget de l'état.

Lutte ouvrière: Bernard LEBEL (Supp. Jean-François REUL)

BL

Âge: 72 ans

Profession: Ingénieur Télécoms à la retraite

Mandats électoraux: aucun

Lien avec le territoire:

Né à Clermont-Ferrand. Je suis présent depuis 2002 dans l'Allier, où je demeure à Chantelle. Je me suis présenté aux élections législatives précédents, ainsi qu'aux régionales.

Votre suppléant: Jean-Francois Reul

Quel député serez-vous ?

Je représenterai le camp des travailleurs, c'est-à-dire que je serai les yeux et les oreilles des travailleurs dans ce monde de magouilles politiciennes. Je dénoncerai tout ce qui ne va pas dans le sens des intérêts de travailleurs et tout ce qui va dans le sens des intérêts du grand patronat.

Quelle priorité pour le pays ?

Quels que soient les rebondissements de la vie politicienne, cette énième élection ne changera rien à l’évolution inégalitaire, chaotique et destructrice de la société. Elle ne changera rien à son évolution nationaliste et guerrière. Tout cela est inscrit dans le fonctionnement du capitalisme, sa course au profit et sa guerre économique. La priorité est de renverser le système capitaliste.

Quel(le) Premier(e) ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?

Aucun. Je suis opposé à tous ces politiciens qui savent nous promettre monts et merveilles mais sont tous des laquais de la grande bourgeoisie. Il y a ceux que l’on a déjà essayés et qui ont trahi. Et il y a les autres, les Le Pen et Bardella qui se targuent de n’avoir jamais déçu, oui ils n'ont pas encore étaient en situation de la faire. Ils respectent l'ordre bourgeois et le système capitaliste, ce sont des ennemis des travailleurs.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don