Accueil
RCF Législatives 2024 : les candidats de la 2e circonscription du Puy-de-Dôme
Partager

Législatives 2024 : les candidats de la 2e circonscription du Puy-de-Dôme

Un article rédigé par Clémentine Crozat - RCF Puy de Dôme, le 20 juin 2024  -  Modifié le 28 juin 2024

6 candidats se présentent sur la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme, en vue du 1er tour des élections législatives anticipées qui se tiendra le dimanche 30 juin. 

La 2e circonscription correspond à l'arrondissement de Riom et recouvre le tiers nord-est du département La 2e circonscription correspond à l'arrondissement de Riom et recouvre le tiers nord-est du département

Mme Isabelle Dupré (RN)

DUPRE


Age : /
Profession : retraitée
Mandats électoraux : /
Lien avec le territoire : /
Suppléant : Claude Bonnefoy
Quelle députée serez-vous ? En tant que candidate du Rassemblement National, je représenterai les citoyens avec détermination et intégrité. Mon objectif sera de lutter contre l’insécurité grandissante et de permettre aux français de vivre dignement en leur rendant leur pouvoir d’achat. Je m’efforcerai de représenter fidèlement les électeurs de ma circonscription, élaborant des lois justes et contribuant au débat parlementaire avec sérieux, écoute et transparence pour servir au mieux notre pays et ses citoyens.
Quelle priorité pour le pays ? Les principales priorités pour la France consistent d’abord à assurer la sécurité des Français face à l’ensauvagement croissant de notre société, puis à leur permettre de vivre dignement en restaurant leur pouvoir d’achat.
Quel(le) Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ? En cas de victoire à ces élections, le premier ministre sera Jordan Bardella, car comme le montrent différents facteurs comme les résultats des élections du 9 juin dernier, les français souhaitent une autre gouvernance que celle du mépris.


Mme Sarah Chauvin (LR)

CHAUVIN

Age : 24 ans
Profession : Collaboratrice parlementaire du Sénateur du Puy-de-Dôme Jean-Marc Boyer
Mandats électoraux : Aucun en cours, mais je suis porte-drapeau depuis 2015 ; j’ai été élue par 2 fois au Conseil municipal des Jeunes ; j’ai eu l’honneur de représenter les étudiants au sein des instances universitaires de droit public durant mes études suite aux élections étudiantes.
Lien avec le territoire : Ayant grandi à Châtel-Guyon, je suis très attachée à notre territoire. Je connais bien le bassin de Riom mais également la Limagne et les Combrailles. Je viens de m’installer sur Combronde.
Suppléante : Sylvain Durin, pompier, maire de Servant, vice-président de la communauté de communes Pays de Saint-Eloy et conseiller régional, un homme de valeurs et de confiance, engagé.
Quelle députée serez-vous ? Je serai une députée dynamique et déterminée à faire entendre la voix des habitants du Puy-de-Dôme. Profondément enracinée dans notre territoire, je m’engage à défendre le pouvoir d’achat, la sécurité, une gestion responsable de l’immigration et un soutien fort à l'agriculture et à l’accès à la santé pour tous. Forte de mes expériences en responsabilité sociétale et en tant que collaboratrice parlementaire, j’apporterai une approche pragmatique et républicaine à l’Assemblée nationale. 
Quelle priorité pour le pays ? Restaurer le pouvoir d’achat et la sécurité. Soutenir le monde agricole et œuvrer pour un accès à la santé pour tous.
Quel(le) Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ? En tant que candidate de notre territoire, loin du tumulte parisien, je me concentre sur les attentes de notre population, notamment la défense de notre territoire, le pouvoir d'achat, la sécurité, et l’accès à la santé. 

 

M. Franck Truchon (EXG)

TRUCHON

Age : 60 ans
Profession : ouvrier
Mandats : non
Lien avec le territoire : /
Suppléant : Ivan Simonet, postier, 55 ans
Quel député serez-vous ? Je serai un député qui dénoncera tous les partis comme le Rassemblement national, la droite et le Front populaire qui mèneront la même politique belliqueuse que Macron, dont sur le fond, ils se sont solidarisés. Ils sont prêts à nous envoyer sur des champs de bataille, en Ukraine ou ailleurs, pour les intérêts des industriels et des banquiers. Notre sort ne doit pas être placé entre les mains de généraux et de politiciens qui se moquent de la vie des femmes et des hommes des classes populaires !
Quelle priorité pour le pays ? La priorité pour les travailleurs est d’augmenter les salaires, les pensions et les allocations et de les indexer sur l’inflation réelle, semaine après semaine si nécessaire. Et il faut annuler les reculs sur la retraite ou sur l’Assurance chômage et les lois immigration.
Quel(le Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ? Nos problèmes quotidiens ne seront pas résolus par un premier ministre qui sera choisi pour sa servilité face à la grande bourgeoisie. Seule l’unité des travailleurs en lutte contre la classe capitaliste peut améliorer notre vie.

 

M. Jean-Paul Lebrec (ENS)

Jean Paul Lebrec

Age : 64 ans
Profession : Retraité actif : consultant-associé dans mon cabinet de conseil et expert en Gestion de crise et continuité d'activité
Mandats électoraux : Plus maintenant. J'en ai eu dans le passé.
Votre lien avec le territoire : J'habite à Riom et suis amoureux de mon territoire : Riom, Limagne, Combrailles, Volcans. J'en profite pleinement ! J'ai rejoint l'Auvergne il y a 8 ans pour me rapprocher de ma compagne qui est auvergnate de pure souche. Depuis l'âge de 14 ans, je m'implique beaucoup dans la vie associative ce qui crée des liens. aujourd'hui, j'interviens pour les associations suivantes : création et Direction de Compétences en Temps Partagé Auvergne, Co-Président du Conseil de Quartier du Centre-ville de Riom, trésorier de l'Association des Propriétaires d'Anciennes Demeures Riomoises, Président de mon ASL de copropriétaires, administrateur du Comité de Jumelage de Riom et de Riom Ville d'Artisans.
Suppléante : Elisabeth Nicloux, une infirmière de 55 ans, auvergnate née à Riom.Elle s'implique beaucoup dans des associations caritatives et était candidate aux dernières départementales dans le Puy-de-Dôme.
Quel député serez-vous ? Mon objectif est double : au niveau local, être le porte-parole des habitants de la circonscription auprès des instances nationales ; au niveau national, poursuivre la mutation de notre pays pour l'amener à jouer son rôle moteur en matière de démocratie et d'économie, avec une vraie vision sur le futur ... qui passe par l'Europe. Je sais mettre mon intérêt particulier au service du collectif. Je m'implique depuis 50 ans dans la vie associative et depuis 30 ans dans la vie politique. 
Quelle priorité pour le pays ? Pour moi, les priorités sont multiples. J'en retiens 4 majeures : la maîtrise du pouvoir d'achat est primordiale pour la santé collective et individuelle de notre population et pour notre évolution économique ; le retour rapide à l'équilibre budgétaire ; la sécurité ; créer la dynamique pour un renouveau économique et industriel tenant compte de l'écologie est indissociable de notre richesse future.

Quel(le) Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ?
Gabriel Attal est un bon 1er ministre. Il s'implique, est jeune, ferme et décidé, sait arbitrer et semble avoir la force de conviction qui permet de déplacer des montagnes. Le binôme Macron/Attal semble bien fonctionner et j'aimerais continuer avec lui.

 

Mme Christine Pirès-Beaune (UG)

PIRES

 

Age : 59 ans
Profession : cadre de la fonction publique territoriale, en disponibilité
Mandats électoraux : conseillère municipale de Riom ; conseillère communautaire de Riom Limagne et Volcans
Lien avec le territoire : Je suis née à St-Georges-de-Mons et j'ai toujours habité sur la circonscription. Je suis très attachée à ce territoire.
Suppléant : Mon suppléant est Michaël Baré. Il a 49 ans. Il est maire de Charbonnières-les-Vieilles et vice-président de la communauté de communes Combrailles Sioule et Morge, chargé de l’économie et du développement local. Il travaille par ailleurs dans la commune de Montaigut-en-Combraille.
Quelle députée serez-vous ? Je serai une députée au travail, comme je l'ai toujours été depuis 2012, attentive aux préoccupations de tous les citoyens de la circonscription, sans sectarisme. Je pense notamment aux salariés de la Manufacture des Lumières à Saint-Georges-de-Mons dont la liquidation judiciaire a été prononcée. Je suis déterminée à poursuivre le travail engagé, sur notre territoire, comme à Paris : pour redonner du pouvoir de vivre à nos concitoyens, pour défendre nos services publics et assurer leur présence partout sur les territoires.
Quelle priorité pour le pays ? La priorité pour le pays, c'est de retrouver la sérénité et davantage de justice sociale. Ces dernières années, les inégalités ont explosé et trop de nos concitoyens se sentent abandonnés à juste titre. Nous avons besoin de recoudre le pays, l'accès à des services publics forts partout est un préalable indispensable.
Quel(le) Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ? Je n'ai pas de réponse à cette question qui, à mes yeux, est aujourd'hui accessoire. Personnellement, je n'ai pas besoin de chef pour faire campagne, mais d'une équipe. Aujourd'hui, l'objectif est de convaincre un maximum de nos concitoyens que le Front populaire est une alternative crédible - la seule - à la politique désastreuse d'Emmanuel Macron.

Mme Marion Godu (REC)

GODU

Age : 24 ans
Profession : je suis en recherche d’emploi actuellement
Mandats électoraux : je n’ai pas de mandat
Lien avec le territoire : J’ai été souvent en vacances dans le département, j’ai eu de la famille qui a habité là-bas.
Suppléant : Mon suppléant est M. Meunier Marvin.
Quelle députée serez-vous ? Si je suis élue députée, je ferai en sorte de faire passer l’intérêt des français et du département en premier lieu. Pour qu’ils puissent se sentir en sécurité. Leur montrer que la France est le pays qu’ils aiment.
Quelle priorité pour le pays ? Baisser le plus possible les taxes, aider les femmes quelque soit leur situation. Mieux prendre en charge certains frais à cause de maladie grave ou non.
Quel(le) Premier(e) Ministre pour diriger le pays ? Pourquoi ? Pour moi, la meilleure personne qui pourrait être premier ministre serait M. Bardella ou Mme Maréchal, car tous deux sont des candidats idéaux qui mettent la vie des Français en priorité.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don