Accueil
RCF Législatives 2024 : le RN domine dans l’Hérault, la gauche en plein essor

Législatives 2024 : le RN domine dans l’Hérault, la gauche en plein essor

Un article rédigé par Virginie Bardou - RCF Hérault, le 8 juillet 2024  -  Modifié le 10 juillet 2024

L'Hérault a connu une soirée pleine de suspense avec sept sièges à pourvoir pour les législatives, deux candidats ayant été élus dès le premier tour. A l'issue du second tour, le RN remporte de nouveaux sièges, la Gauche progresse, et le camp présidentiel disparaît du paysage politique départemental.

Le maire de Montpellier Michaël Delafosse soutient le Nouveau Front Populaire. ©CN / Métropolitain Le maire de Montpellier Michaël Delafosse soutient le Nouveau Front Populaire. ©CN / Métropolitain

Ce dimanche 7 juillet, le second tour des législatives concernait 7 des 9 circonscriptions de l’Hérault. En effet, dimanche dernier, les candidats de l'Union de Gauche (Nathalie Oziol avec 58,22%) et du Rassemblement National (Aurélien Lopez-Liguori avec 51,66%) ont été respectivement élus dans les deuxième et septième circonscriptions.

 

Le Nouveau Front Populaire arrive en tête du second tour de ces élections législatives anticipées avec 178 sièges. La Majorité présidentielle-Ensemble a obtenu 150 sièges, le Rassemblement National et ses alliés 143 sièges. Enfin, Les Républicains et Divers Droite occuperont 66 sièges. 

 

Dans l’Hérault, il n’y aura pas de députés de la majorité présidentielle, tous s’étant désistés à la suite du premier tour. Le RN et ses alliés ont remporté 5 des 9 circonscriptions que compte le département. La nouvelle Union des Gauche occupe les 4 restantes.

 

La participation nationale est à 66,63%, équivalente au premier tour (66,7%). Dans l’Hérault, le taux de participation était en hausse 63,74%  à 17h contre 60,35 % lors du premier tour.

Première circonscription


Lors du premier tour, le candidat d'extrême droite Josyan Oliva, investi par Éric Ciotti et soutenu par le RN, est arrivé en tête avec 34,11% des voix, devançant de peu le candidat écologiste de l'Union de la Gauche, Jean-Louis Roumégas, qui a obtenu 34,04%
La députée sortante et secrétaire d'État, Patricia Mirallès, a quant à elle recueilli 22,54% des suffrages et s’est désistée. 
Le taux de participation dans cette partie des cantons de Lattes, Montpellier-4 et Montpellier-5, Pignan et Mauguio était de 68,07%. 


Résultats définitifs :

1. Jean-Louis Roumégas (UG) 55,19% (élu)

2. Josyan Oliva (UXD) 44,81%
 

Troisième circonscription 


Le premier tour a été marqué par un duel très serré entre la candidate socialiste de l’Union de la Gauche et celle du Rassemblement National, se soldant par une victoire étroite pour Fanny Dombre-Coste avec 33,9% des voix contre 32,28% pour Lauriane Troise
Arrivée troisième, la candidate Ensemble Laurence Cristol s’est désistée. 
La troisième circonscription, qui englobe une partie du canton de Montpellier-Castelnau-le-Lez, du canton de Lunel, du canton de Saint-Gély-du-Fesc et du canton du Crès, est devenue le théâtre d'un second tour décisif, avec une participation de 72,92%.

 

Résultats définitifs :

1. Fanny Dombre-Coste (UG) 58,29% (élue)

2. Lauriane Troise (RN) 41,71%
 

Quatrième circonscription


Au premier tour des élections législatives, la candidate RN Manon Bouquin a largement pris la tête avec 41,26% des voix, devant le député sortant de l'Union de la Gauche Sébastien Rome (33%), et l’ancien député de la majorité présidentielle Jean-François Eliaou, groupe Horizon (22,56%)
Pour le second tour, ce dernier a choisi de se désister en faveur du candidat de l’Union de la Gauche dans le but de contrer la candidate du Rassemblement National.
Dans cette quatrième circonscription s’étend sur une partie des cantons de Mèze, Lodève et Saint-Gély-du-Fesc, ainsi que la commune de Gigean (canton de Frontignan), la participation était de 72,96%.

 

Résultats définitifs :

1. Manon Bouquin (RN) 50,49% (élue)

2. Sébastien Rome (UG) 49,31%

 

Cinquième circonscription


La députée sortante du Rassemblement National a manqué de peu une réélection au premier tour avec 48,88% des voix. 
Stéphanie Galzy a largement devancé son adversaire du second tour, le candidat socialiste Aurélien Manenc, qui a obtenu 32,27% des suffrages.
Dans cette circonscription qui englobe une partie des cantons de Lodève, Mèze et Cazouls-lès-Béziers, Saint-Pons-de-Thomières et Clermont-l’Hérault ainsi que la commune de Nissan-lez-Enserune, 69,84% des électeurs se sont présentés aux urnes. 

 

Résultats définitifs :

1. Stéphanie Galzy (RN) 55,36% (réélue)

2. Aurélien Manenc (UG) 44,64%

 

Sixième circonscription

 

Au premier tour des élections législatives, le Rassemblement National a dominé avec 41,05% des voix, tandis qu’Emmanuelle Ménard a obtenu 27,25%, entraînant une triangulaire pour le second tour avec la qualification de la candidate de l’Union de la Gauche, qui a rassemblé 21,08% des suffrages.
Dans la sixième circonscription qui s’étend sur une partie des cantons de Béziers-1 et Béziers-3, une portion du canton de Cazouls-lès-Béziers, le canton de Béziers-2, et également Portiragnes (canton d’Agde), le taux de participation était de 67,07%.

 

Résultats définitifs : 

1. Julien Gabarron (RN) 47,26% (élu)

2. Emmanuelle Ménard (DVD) 29,19%

3. Magali Crozier (UG) 23,55%
 

Huitième circonscription

 

Le 30 juin, le candidat du Rassemblement National a pris une solide avance avec 40,12% des voix au premier tour, contre 32,71% pour le député sortant de l’Union de la Gauche
La candidate Ensemble, éliminée avec 16,86% des voix exprimées (et 11,35% des inscrits), n’a pas franchi le cap du second tour. 
Dans la huitième circonscription qui englobe des cantons de Frontignan à Pignan, comprend une portion des cantons de Montpellier-1, Montpellier-2 et Montpellier-5, et inclut également Juvignac (canton de Lattes), la participation s’élevait à 68%.

 

Résultats définitifs :

1. Sylvain Carrière (UG) 50,33% (réélu)

2. Cédric Delapierre (RN) 49,67%

 

Neuvième circonscription


Dans la circonscription est de l’Hérault, le premier tour a été marqué par une compétition entre neuf candidats. 
Le Rassemblement National a pris la tête avec 36,43% des voix, suivi de la candidate de l’Union de la Gauche, qui a obtenu 29,27%
Le député sortant, Patrick Vignal, affilié à la majorité présidentielle, a terminé en troisième position avec 25% des voix et s’est désisté en faveur de la candidate de l’Union de la Gauche pour le second tour.
Le taux de participation dans cette partie des cantons de Montpellier-3, Mauguio et Lunel s’élevait à 66,72%.


Résultats définitifs :

1. Charles Alloncle (RN) 51,90% (élu)

2. Nadia Belaouni (UG) 48,10% 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don