Accueil
RCF Législatives : 17 candidats au second tour en Ille-et-Vilaine

Législatives : 17 candidats au second tour en Ille-et-Vilaine

Un article rédigé par Julie Rolland - RCF Rennes, le 3 juillet 2024  -  Modifié le 4 juillet 2024

En Ille-et-Vilaine, 17 candidats se présentent au second tour des élections législatives. Il y aura, le dimanche 7 juillet, dans le département, quatre duels et trois triangulaires.

En Ille-et-Vilaine, quatre candidats qualifiés pour le second tour se sont retirés. © Julie Rolland En Ille-et-Vilaine, quatre candidats qualifiés pour le second tour se sont retirés. © Julie Rolland

À l'issue du premier tour, dimanche dernier, 21 candidats pouvaient se maintenir mais les appels à faire barrage au Rassemblement national ont abouti au retrait de quatre candidats, trois du Nouveau Front Populaire, une de la majorité présidentielle.

Résultat : il y aura trois triangulaires et quatre duels. Pour ces faces-à faces, à chaque fois, des candidats du Rassemblement national. Ils seront opposés dans deux cas, à des candidats de la majorité présidentielle Ensemble (dans les 5e et 6e circonscriptions), dans un cas, à une candidate du Nouveau Front Populaire (dans la 4e circonscription) et dans un cas à un candidat divers droite (dans la 7e circonscription).

1ère circonscription (Rennes centre, Rennes sud-est) :  

C'est la seule circonscription d'Ille-et-Vilaine où le député sortant n'était pas candidat (Frédéric Mathieu, élu LFI qui n'a pas été investi par son mouvement). Il y aura donc forcément un nouveau visage qui siègera dans cette circonscription. Les électeurs auront le choix entre trois candidats. Dimanche dernier, c'est Marie Mesmeur du Nouveau Front Populaire qui est arrivée en tête. Elle sera opposée au président départemental du Modem, Nicolas Boucher, soutenu par la majorité présidentielle, et à la candidate du Rassemblement national, Jeanne Rey du Boissieu.

2e circonscription (Rennes-est, Cesson-Sévigné, Saint-Grégoire...) :

Une triangulaire se profile dans cette circonscription détenue jusque-là par la majorité présidentielle. Mais dimanche dernier, la député sortante Laurence Maillart-Méhaignerie a été devancée par le candidat écologiste investi par le Nouveau Front Populaire, Tristan Lahais. C'est la candidate du parti à la flamme, Bérénice Vanhaecke qui complète cette triangulaire.

3e circonscription (Nord-ouest de Rennes) :

C'est une triangulaire qui se déroulera dimanche dans cette circonscription. Elle opposera la député socialiste sortante Claudia Rouaux, arrivée en tête au nom du Nouveau Front Populaire dimanche dernier. Elle sera opposée pour ce scrutin, à Charlotte Faillé, candidate Horizons soutenue par la majorité présidentielle et à Virginie d'Orsanne du Rassemblement national.

4e circonscription (Redon) :

En Ille-et-Vilaine, c'est la seule circonscription qui a placé dimanche dernier, le candidat du RN en tête. Situation qui a décidé la candidate de la majorité présidentielle, arrivée en 3e position, Anne Patault, à se retirer en vue de ce second tour. Il y aura donc un duel dans cette circonscription opposant Jacques François du Rassemblement national qui a devancé la député sortante LFI, représentant le Nouveau Front Populaire, Mathilde Hignet.

5e circonscription (Vitré) :

Dans cette circonscription, l'appel du Nouveau Front Populaire au retrait de leurs candidats arrivés en troisième position pour faire barrage au Rassemblement national, a été suivi à la lettre. L'Insoumis Gilles Renault qui complétait le podium à l'issue du premier tour a annoncé se retirer pour le second. Conséquence : la député sortante de la majorité présidentielle, Christine Le Nabour se retrouvera face à Françoise Gilois, candidate du Rassemblement national.

6e circonscription (Fougères) :

Un duel se profile dans cette circonscription après le retrait d'Elsa Lafaye, candidate communiste investie par le Nouveau Front Populaire et arrivée en 3e position à l'issue du premier tour. Thierry Benoît, le député sortant Horizons, soutenu par la majorité présidentielle, qui avait recueilli le plus de suffrage dimanche dernier, sera donc opposé au candidat Rassemblement national, Tangi Marion, déjà candidat en 2022 mais pour Les Républicains.

7e circonscription (St-Malo) :

Dimanche dernier, c'est une triangulaire qui se profilait mais le désistement du candidat de La France Insoumise investi par le Nouveau Front Populaire, Nicolas Guivarc'h, a rebattu les cartes. Le député divers droite sortant, Jean-Luc Bourgeaux affrontera donc au second tour, Dylan Lemoine du Rassemblement national.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don