Accueil
Le Tranger dans l'Indre retrouve un Conseil municipal
Partager

Le Tranger dans l'Indre retrouve un Conseil municipal

Un article rédigé par Hugo Sastre - RCF en Berry,  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Berry) Alexandra Beauvais-Matthey, nouvelle maire du Tranger

Depuis les élections de Mars 2020, les affaires courantes de la commune du Tranger, dans l'Indre, étaient gérées par la Préfecture, faute de candidat aux dernières municipales. Mais depuis quelques semaines la commune a retrouvé un maire : Alexandra Beauvais-Matthey.
 

Une partie de la nouvelle équipe municipale a reçu la visite de la sénatrice de l'Indre Nadine Bellurot. ©Facebook de la commune du Tranger Une partie de la nouvelle équipe municipale a reçu la visite de la sénatrice de l'Indre Nadine Bellurot. ©Facebook de la commune du Tranger

Un destin inattendu ! Alexandra Beauvais-Matthey ne s’attendait pas du tout à sa nouvelle mission. Depuis octobre, la jeune femme de 27 ans, organisatrice de mariages, est la nouvelle maire du Tranger : « Je ne m'imaginais pas du tout un jour occuper une telle fonction, et encore moins à mon âge », confie celle qui habite cette commune de moins de 200 habitants depuis seulement un an et demi.
Il faut dire que le village était dans une situation particulière : depuis mars 2020, la commune n'avait pas de Conseil municipal, car personne ne s’était présenté lors des élections municipales. C'était alors une délégation de la Préfecture qui s'occupait des affaires courantes.

 

J'ai discuté avec des habitants, et certains avaient les larmes aux yeux de cette situation. Je me suis dit qu'être maire ne devait pas être si terrible que ça. Et puis, il y a toute la population pour m'aider, donc cela m'a motivée.

 

Un apprentissage au quotidien

 

Pour être élue maire, Alexandra Beauvais-Matthey a donc dû constituer une liste. « Elle n'a pas d'étiquette politique, et est basée sur la solidarité, avec un projet : ne pas retourner en délégation. Il y a beaucoup de personnes novices, donc on doit tout apprendre ». Parmi les missions à maîtriser, il y a le vote du budget de 2020, et celui de cette année ; mais la jeune femme n'est pas inquiète : « Nous sommes dans une petite commune, nous ne sommes pas à Châteauroux », plaisante-t-elle.
Quelques travaux sont aussi prévus, mais l'équipe municipale devrait attendre l'installation de la fibre afin que tous soient réalisés simultanément. Des boîtes à solutions sont aussi prévues pour recueillir les avis des habitants.

 

Une vie d'élue et un emploi à concilier

 

Le programme d'Alexandra Beauvais-Matthey en tant que maire est chargé car elle a conservé son activité professionnelle.

 

Ce n'est pas facile tous les jours de concilier les deux, reconnaît-elle. J'ai en plus deux enfants en bas âge, mais je reste plus tard à la mairie s'il le faut. Pour mes activités d'organisation de mariage, je peux aussi faire des visioconférences. Il y a des jours où je vais être sur Orléans ou Paris mais, pour l'instant, ce sont surtout les samedis. Ce début de mandat s’est bien passé, donc je ne vois pas pourquoi ça n'irait pas par la suite.

 

Comment envisage-t-elle les prochaines élections municipales de mars 2026 ? Alexandra Beauvais-Matthey arrive à se projeter dans l’avenir. Elle s'imagine pouvoir former un habitant pour le prochain mandat, mais : « S'il faut en faire un deuxième, on continuera », rassure-t-elle.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don