Accueil
Le squash s'invite aux JO 2028
Partager

Le squash s'invite aux JO 2028

Un article rédigé par Alix Berteloot - RCF Lorraine Nancy, le 13 novembre 2023  -  Modifié le 8 mars 2024

Cinq nouvelles disciplines feront leur apparition au programme des Jeux Olympiques de Los Angeles, en 2028. Parmi elles : le squash, un sport de raquette dynamique. Le centre international olympique a en effet entériné la décision le 16 octobre dernier. Pour en parler, RCF reçoit le président de la fédération française de squash, Julien Muller.

En plus du squash, quatre autres disciplines feront leur apparition aux JO 2028. En plus du squash, quatre autres disciplines feront leur apparition aux JO 2028.

Le squash deviendra officiellement discipline olympique lors des Jeux olympiques de Los Angeles de 2028. L’annonce a été faite par le centre international olympique. Une nouvelle accueillie par la communauté squash “de manière extrêmement positive et enthousiasmante”, indique Julien Muller, directeur du TSB Jarville et président de la fédération française de squash. 

Ce sport de raquettes est souvent comparé à une “partie d’échecs en trois dimensions, expose le professionnel. On essaie à la fois d’utiliser son physique et sa tête pour gagner des échanges”. La Meurthe-et-Moselle compte 500 pratiquants licenciés, répartis sur trois clubs.

Du squash aux pieds des pyramides de Gizeh

Pourquoi alors ne fait-il pas son entrée aux Jeux Olympiques plus tôt ? “On a beaucoup compté sur les candidatures de Londres où le squash y est très développé et la candidature de Paris”, raconte Julien Muller. En effet, la discipline présente l’avantage de pouvoir se pratiquer dans “des lieux qui sont extrêmement valorisants”. À titre d’exemple, les internationaux d'Egypte 2023 se sont déroulés “aux pieds des pyramides de Gizeh”, quant au championnat national, il s’est tenu cette année “au Palais de Tokyo”. Autre atout : le montage des cours et des gradins se fait “facilement”.

Mais “pour différentes raisons que l’on ne maîtrise pas forcément, cela ne s’est pas fait”. En effet, une discipline olympique suppose : “d’avoir une forme d'universalité, d’être pratiqué sur tous les continents et d’avoir un minimum de fédérations nationales inscrites”. Or, ce sport “souffre parfois d’un manque de fédérations sur certains territoires comme l’Afrique”, remarque le président de la fédération française. Certains “aspects économiques et médiatiques” entrent également en jeu.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Midi Lorraine, votre rendez-vous quotidien sur RCF en Lorraine
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Midi Lorraine, les entretiens

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don