Accueil
"Le soutien occidental est indispensable", un annécien revient de mission humanitaire en Ukraine
Partager

"Le soutien occidental est indispensable", un annécien revient de mission humanitaire en Ukraine

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 14 mars 2024  -  Modifié le 18 mars 2024
3 Questions à... · RCF Savoie Mont-Blanc Emmanuel Mieusset, annécien, a passé un mois près de Kharkiv, sur le front ukrainien

Mardi, l’Assemblée Nationale s’est prononcée en faveur de l’accord de sécurité signé entre Kiev et Paris. Ce jeudi soir, le Chef de l'Etat doit s'exprimer sur le sujet, à la télévision. Sur le terrain, la situation se tend. Dans la région de Kharkiv, les bombardements ont repris. Emmanuel Mieusset, annécien, revient de mission humanitaire près du front ukrainien. Ce bénévole de l'association Annecy Solidarité Ukraine témoigne ce jeudi soir, à 19h30, au Cinéma Pathé d'Annecy. Rencontre.

Emmanuel Mieusset s'est rendu plusieurs fois dans la région de Kharkiv depuis 2022. ©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet Emmanuel Mieusset s'est rendu plusieurs fois dans la région de Kharkiv depuis 2022. ©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet

RCF Haute-Savoie : Le soutien en armes de la France est-il indispensable à l'armée ukrainienne ?

Emmanuel Mieusset : L'armée russe est la deuxième armée au monde, avec une puissance de feu énorme. Il y a un obus ukrainien, pour cinq obus russes tirés. Sans l'aide occidentale, l'Ukraine serait tombée rapidement. Il ne faut pas oublier non plus le soutien humain, primordial pour la population ukrainienne, qui combat pour la liberté. 

RCF Haute-Savoie : 300 enfants avaient dû être évacués en novembre dernier de la région de Kharkiv. Des bombardements qui ont repris quotidiennement depuis le début du mois de mars. Qu'est-ce qui vous a marqué quand vous vous êtes rendus sur place cet automne ? 

E.M :  Ce qui m'a marqué, ce sont les villages de la région totalement détruits. Des maisons sans toit, réparées avec des bâches bleues. Dans un village de 2000 habitants, seules 200 personnes sont restées. La quasi-totalité sont des personnes âgées, de plus de 70 ans, attachées à leurs terres, des champs aujourd'hui minés. Ces personnes sont totalement dépendantes de l'aide internationale. 

RCF Haute-Savoie : Quels sont les besoins actuels des sinistrés ? 

E.M : Les besoins alimentaires ne sont plus d'actualité. Ce sont des besoins d'ordre médical. Les récents bombardements ont touché de nombreuses infrastructures, les écoles, les centres de soins, qui doivent être reconstruits. En attendant, notre aide humanitaire est précieuse.    

SOIREE CINE-DEBAT A ANNECY

Ne manquez pas ce jeudi 14 mars à 19h30 au Cinéma Pathé d'Annecy la projection du documentaire "Pierre-Feuille-Pistolet", un film qui retrace l'exode massif de centaines de milliers d'Ukrainiens en 2022. Une soirée proposée par Annecy Solidarité Ukraine. Les réservations ICI.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

3 questions à - RCF Savoie Mont-Blanc
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
3 Questions à... · RCF Savoie Mont-Blanc

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don