Accueil
Le Secours Populaire du Cher est « inquiet pour l'hiver » et cherche des bénévoles
Partager

Le Secours Populaire du Cher est « inquiet pour l'hiver » et cherche des bénévoles

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 27 septembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Berry) Le Secours populaire du Cher a besoin de bénévoles

Inflation, explosion des prix de l'énergie : l'association s'attend à une hausse de la précarité dans le département. Dans ce contexte compliqué, le Secours Populaire est aussi à la recherche de bénévoles pour renforcer ses rangs.

Le Secours populaire du Cher lance un appel aux bénévoles © RCF - Guillaume Martin-Deguéret. Le Secours populaire du Cher lance un appel aux bénévoles © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Le Secours Populaire du Cher se prépare pour l'hiver, dans un contexte qui s'annonce difficile. L'association recherche des renforts pour ses six antennes du département, avec des profils bien spécifiques, mais c'est à Bourges que les besoins sont les plus urgents : « Nous avons besoin de personnes spécialisées dans l'accueil des personnes aidées » explique Jacques Ramat, Secrétaire général adjoint du Secours Populaire du Cher. « Pour ça, il faut des bénévoles qui sont formés à l'accueil, et nous en manquons actuellement. Nous manquons également de personnes pour l'aide aux devoirs, notamment au niveau école primaire et collège, en mathématiques et en français. Nous avons aussi un poste à pourvoir pour la gestion du stock alimentaire. On aurait besoin de quelqu'un qui ait des notions de gestion et aussi de maîtrise des outils informatiques de base. »

 

Jacques Ramat, secrétaire général adjoint du Secours populaire du Cher © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Hausse de la précarité


La température a déjà baissé en ce début d'automne, et met des familles en difficulté à cause de la hausse du prix de l'énergie : « On craint une augmentation de la précarité, mais on a déjà constaté cet été que nous avions plus de demandes que les étés précédents. Avec le prix de l'énergie et les logements vétustes, qui sont mal isolés, dans lesquels vivent la plupart des gens qu'on aide, les factures d'électricité ou de gaz risquent d'exploser, et par conséquent se répercuter sur la consommation de ces ménages ». Explique Jacques Ramat qui conclut : « On est inquiets pour l'hiver, on peut s'attendre à une demande en hausse... Très largement. »

 

Le Secours populaire du Cher propose une aide alimentaire, mais pas seulement © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Un manque de vêtements


Malgré tout, Jacques Ramat reste confiant : « Sur le plan alimentaire, ça ne posera pas de problèmes, je pense ». En revanche, l'association pourrait manquer de vêtements à donner : « Nos dons sont en baisse, du fait de la multiplication des friperies notamment. On risque d'avoir des difficultés à répondre à la demande.


Si vous voulez devenir bénévole au Secours Populaire du Cher, vous pouvez envoyer un mail à l'adresse contact@spf18.org ou par téléphone au 02 48 50 44 86.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don